Friday, 9 December 2016

Wodaabe, la guerre en dansant réalisé par Sandrine Loncke



Chaque année, des milliers de Peuls nomades wodaabe se réunissent autour d'une cérémonie dont l'enjeu est de dérober par un jeu de séduction les femmes convoitées.

Les fous du Puy réalisé par Alex Gary



Elu meilleur parc de loisirs au monde en 2012, le Puy du Fou, en Vendée, fait figure d'exception dans son secteur. Sans manèges ni attractions, il est le seul en France à réaliser des bénéfices. D'année en année, il enchaîne les records grâce à des spectacles vivants de qualité. Quel est son secret ? Les prix des entrées sont deux fois moins chers que chez les concurrents, les parkings sont gratuits, et même les décors échappent à la démesure au profit du réalisme. La réussite du parc doit beaucoup au travail des bénévoles, réunis par milliers chaque week-end pour le spectacle nocturne, qui met en scène les tragédies de la guerre et les grandes heures du pays. Comment la direction réussit-elle à les mobiliser ?

Thursday, 8 December 2016

Des racines et des ailes: Passion patrimoine - En remontant la Seine, de l'estuaire à Paris réalisé par France 3



Le long de la Seine, Carole Gaessler part à la rencontre de celles et ceux qui vivent autour et grâce à ce fleuve. Ainsi, Emmanuel Pous, conservateur des monuments historiques, suit la réinstallation d'un carillon de 64 cloches dans l'une des tours de la cathédrale de Rouen. Dans le port historique de Rouen, Emmanuelle Real, chargée de l'inventaire du patrimoine industriel, raconte comment l'industrialisation a façonné ce paysage contemporain. Plus loin, dans la vallée, Pascal Pradié, moine bénédictin et historien, ouvre les portes de l'Abbaye de Saint-Wandrille. Il révèle les coulisses de la vie quotidienne de ses condisciples, mais aussi les travaux entrepris par des générations de moines pour préserver ce lieu d'exception. Quant à France Poulain, architecte des bâtiments de France, elle décrypte l'histoire des châteaux de la Seine.

Tous les parfums du monde - L'Ylang-Ylang des Comores réalisé par Benoît Laborde



Découvert par les parfumeurs parisiens au début du XXe siècle, l’ylang-ylang est un véritable "or jaune" pour les îles comoriennes… Pourtant, sa culture met gravement en danger les reliques forestières de l’archipel. Passionnés et amoureux de la "fleur des fleurs" reconstruisent aujourd’hui une filière d’excellence, porteuse d’espoir pour ces îles, parmi les plus pauvres au monde.

Wednesday, 7 December 2016

Orsay, chronique d'un musée réalisé par Bruno Ulmer



Le trentième anniversaire du musée d’Orsay est l’occasion de partir à la découverte du temple des impressionnistes. Visite exceptionnelle d’une ancienne gare devenue l’un des « palais des beaux-arts » les plus attachants de Paris.

En décembre 1986, le président de la République, François Mitterrand, inaugurait un nouveau musée dans l’ancienne gare d’Orsay, construite à l’occasion de l’exposition universelle de 1900. Trois décennies plus tard, il est l’un des plus fréquentés de la planète, avec 3,5 millions de visiteurs par an. Chaque jour, 10 000 personnes viennent y contempler la richesse et la diversité de la création artistique de 1848 à 1914. Sous l’immense verrière, les impressionnistes côtoient les modernes, les nabis croisent les réalistes. Car Orsay est l’écrin d’une collection unique au monde, riche de près de 100 000 œuvres, dont la moitié est exposée dans 66 salles.

Suivant la préparation de l’exposition « Spectaculaire Second Empire, 1852-1870 » jusqu’à son ouverture en septembre dernier, Bruno Ulmer propose de pénétrer dans les coulisses du musée pour vivre le quotidien des équipes qui y travaillent, de s’approcher au plus près des collections et de pousser des portes d’habitude interdites au public. On y découvre, entre autres, des restauratrices affairées à redonner toute sa splendeur à L’Atelier du peintre de Gustave Courbet ; un comité en train de décider des œuvres qui viendront enrichir les collections ; une équipe qui ferme les dernières caisses à destination de Séoul pour un important événement « hors les murs »…

Alors que tableaux, sculptures, mobilier et objets d’art rejoignent tour à tour le parcours thématique consacré au Second Empire, se dessine en arrière-plan, le portrait d’un musée vivant. Un lieu qui témoigne sans relâche du foisonnement d’une époque parmi les plus créatives de l’histoire de l’art.

Pour quelques hectares de plus réalisé par Nicolas Vescovacci



Avec 29 millions d'hectares de terres cultivables, la France est la première puissance agricole d'Europe. Mais cette superficie ne cesse de se réduire : chaque année, dans l'Hexagone, 60 000 hectares de terres agricoles sont transformées en hypermarchés, en stades de football, en immeubles de bureaux ou en parking. A ce rythme là, deux millions d'hectares de ces terres auront disparu d'ici à 2050. Aux confins du Loiret, du département du Rhône et de la Vendée, Nicolas Vescovacci a sillonné la France pendant six mois à la rencontre de ceux qui grignotent la France des territoires.

Faux Bond réalisé par Agnès Guillaume



Portrait sensible de Mourad Merzouki et de la compagnie Käfig, qui présente des extraits de spectacles, des danseurs au travail, la préparation de Mekech Mouchkin à Alger en 2003 et des interviews de personnalités du monde de la danse.

Le monde secret des termites réalisé par Wolfgang Thaler



Une caméra s'est aventurée au plus près des termites, une espèce aussi envahissante que mystérieuse, présente sur tous les continents sauf en Antarctique, depuis 150 millions d'années.

Présents sur tous les continents sauf en Antarctique, les termites existent depuis 150 millions d’années et comptent 2 500 espèces différentes. Ils ont développé des modèles de société étonnants au sein de termitières cachées sous la terre, le sable ou dans les arbres. Bien que ces bestioles s'appellent aussi "fourmis blanches", elles ont peu en commun avec cet insecte industrieux, même si celui-ci est apparu à la même époque. La plupart des fourmis sont omnivores et ingèrent une multitude d’insectes. Elles descendent des guêpes, alors que les termites appartiennent à la famille des blattes et sont végétariens.

Ce documentaire traque les termites aux États-Unis, où ils dévorent une maison de l’intérieur ; au Kenya, où les paysans respectent les monticules aux formes étranges créés par les termitières, car les terres alentour s'avèrent plus meubles et faciles à cultiver. Puis, cap sur l’île de Bornéo, où les termites profitent du climat idéal des forêts tropicales chaudes et humides. Ils y installent leurs nids dans des troncs creux et organisent un système sophistiqué de transport de nourriture, avec une répartition précise des tâches. En compagnie de deux éminents "termitologues", ce documentaire voyage aussi à l’intérieur d’une termitière avec ses tunnels et ses puits d’aération pour découvrir les stratégies permettant à la reine et à la colonie de survivre en cas d’attaque. Une première : jamais une caméra n'avait encore réussi à filmer en gros plan ce monde mystérieux.

Tous les parfums du monde - La fève Tonka du Vénézuela réalisé par Alexis de Favitski



Souvent remplacée par un ingrédient de synthèse dans la fabrication des parfums, la coumarine, extrait naturel de la fève tonka, connaît un regain d’intérêt. Au Venezuela, des parfumeurs et des ONG redonnent vie à la cueillette traditionnelle de cette amande, afin de protéger cette ressource et de procurer des revenus équitables aux populations.

Tous les parfums du monde - Le santal de Nouvelle-Calédonie réalisé par Xavier Lefebvre



Les espèces de santal les plus recherchées par les parfumeurs pour leur senteur unique sont menacées. En Nouvelle-Calédonie, un ingénieur agronome a entamé la "résurrection" d’une espèce épuisée au XIXe siècle, au grand bonheur des créateurs de parfums.

Tous les parfums du monde - La lavande fine de Provence réalisé par Bruno Victor-Pujebet



De nombreuses essences naturelles risquent de disparaître ou de se dénaturer. Parmi elles, la lavande, plante emblématique des paysages provençaux. Ce végétal voit son avenir assombri par la propagation d’une grave maladie bactérienne et la mondialisation de sa production.

La lavande, plante emblématique des paysages provençaux, constitue la matière première de nombreux parfums. Ce végétal voit son avenir assombri par la propagation d’une grave maladie bactérienne et la mondialisation de sa production. Scientifiques, industriels du parfum et agriculteurs s’associent pour tenter de sauver la lavande "fine" d’une disparition annoncée.

Tuesday, 6 December 2016

Route 66 - Le coeur de l'Amérique réalisé par Peter Adler



Voyage le long de la route symbole du rêve américain, qui relie Chicago à Santa Monica, en Californie. Entre l'Oklahoma et le Texas, on découvre l'Amérique profonde, celle de la "Bible belt" (la "ceinture de la Bible") et des petites villes proprettes. Ici la crainte de Dieu est omniprésente...

Entre l’Oklahoma et le Texas, on découvre l’Amérique profonde, celle de la Bible belt et des petites villes proprettes. Ici la crainte de Dieu est omniprésente… jusque dans les stations-service ! L'Oral Roberts University de Tulsa est la plus grande université chrétienne charismatique du monde. Là, trois mille étudiants s’engagent à ne pas avoir de relations sexuelles avant le mariage, l’homosexualité est bannie et les théories évolutionnistes de Darwin diabolisées. Changement de décor à Oklahoma City et Amarillo, qui abritent deux des plus gros marchés de bétail du pays, avec concours de mangeurs de steak et campements de pionniers reconstitués. À l'opposé de ces divertissements texans, une communauté hippie survit dans une ville désaffectée de chercheurs d’or, au Nouveau Mexique.

Plus de temps, moins de stress réalisé par Mériem Lay



Dépression, burn out, consommation d'antidépresseurs en hausse : nombreux sont ceux qui craquent, sujets au stress ou à l'épuisement, conséquences de l'accélération des cadences quotidiennes. Le monde médical est unanime : il est urgent de ralentir. Mais comment lever le pied dans un monde où domine à tous les niveaux l'impératif de performance ? Rencontre avec ceux qui sont parvenus à ralentir le rythme sans forcément se retirer à la campagne, ni dépenser d'argent. Certains ont réintroduit la sieste dans leur quotidien, d'autres pratiquent la méditation, le jardinage, la marche, le slow food ou même le slow sex.

Monday, 5 December 2016

Tueries aux Etats-Unis, la question des armes réalisé par Jonathan Silvers



Inscrit dans la Constitution, le droit de détenir une arme à feu est considéré comme sacré par la plupart des Américains. Pourtant, dans une société marquée par la violence, elles sont responsables de 30 000 décès par an. Chaque nouvelle tuerie relance l'éternel débat sur leur contrôle. Le 14 décembre 2012, vingt écoliers âgés de 6 à 7 ans sont tombés sous les balles d'un tueur solitaire à Newtown, dans le Connecticut, à une cinquantaine de kilomètres de la manufacture Colt. Cette industrie prospère, protégée par un puissant lobby, la NRA. Armes, liberté et citoyenneté restent étroitement associées.

Sunday, 4 December 2016

Fitzcarraldo réalisé par Werner Herzog



Brian Sweeney Fitzgerald, qui se fait appeler « Fitzcarraldo », arrive à Manaus en provenance d’Iquitos accompagné de son amie Molly, après quelque 2 000 kilomètres de navigation sur les rivières amazoniennes, afin d'assister à une représentation d'Ernani où son idole le ténor Enrico Caruso tient le rôle principal. Passionné d'art lyrique, il rêve de construire un opéra à Iquitos en plein milieu de la forêt péruvienne, où se produiront Caruso et Sarah Bernhardt, interprétant Verdi. Son activité de fabricant de pains de glace n’étant pas assez lucrative pour financer l’opération, il achète une concession sur la rivière Ucayali, afin d'exploiter l’hévéa, l'arbre à caoutchouc. Il se procure un bateau auprès d’un concurrent et recrute un équipage.

Le bateau, retapé et réarmé, commence un long voyage sur le fleuve Amazone avant de remonter le Pachitea. L'équipage déserte bientôt, par crainte des coupeurs de tête. Le contact se fait bientôt entre les quatre hommes restés à bord et les Shuars (improprement appelés Jivaros), séduits par la voix du ténor diffusée par un phonographe. La concession se trouvant sur le cours supérieur de l'Ucayali et étant inaccessible par voie fluviale vu la présence de rapides infranchissables, sachant que les deux cours d’eau ne sont séparés que par une colline, l'idée folle de Fitzcarraldo fut d'araser la colline et d'y hisser le bateau pour rejoindre l'Ucayali par l’autre versant. Les indiens acceptent de l'aider dans son projet. La nuit suivant l'accomplissement de cet exploit, le chef indien brise les amarres car, si les indiens ne croient pas que Fitzcarraldo soit le « Dieu blanc » de leur mythe, ils pensent que le « char blanc » offert à la rivière peut apaiser les démons des rapides. Après une descente périlleuse marquée par le passage des rapides Pongo, Fitzcarraldo, le conquistador de l'inutile, se retrouve à son point de départ. Il envoie son capitaine à Manaus avec comme mission d'amener à Iquitos les chanteurs d'opéra accompagnés d'un grand orchestre afin de donner une représentation d'un opéra à bord de son bateau qu'il revendra ensuite.