Thursday, 28 February 2013

In-Gall: Rythmes, gestes et techniques réalisé par Pierre Barde



In-Gall, une bourgade de 2000 habitants dans la partie sud du Niger, est un relais sur l'ancienne route des caravanes. Elle est demeurée un marché important, fréquente par les nomades peuls et touareg. C'est aussi un point de sédentarisation où se sont fixés de longue date haoussas et songhaïs, héritiers d'empires jadis ennemis et qui furent puissants. Ces origines ethniques diverses se manifestent dans des traditions qui s'entrecroisent depuis des siècles sans s'être mélangées.

La musique y tient une grande place. Elle a conservé d'antiques fonctions sociales. Elle souligne les grands événements familiaux ou communautaires et n'a rien perdu de ses vertus magiques contre les mauvais esprits qui rôdent dans le désert ou s'aventurent, la nuit, autour des maisons.

Vivant de l'eau des puits, les habitants d'In-Gall irriguent une palmeraie où poussent des dattiers soignés avec minutie et dont les enfants écartent les corbeaux maraudeurs en tapant inlassablement sur des tambours.

Quant à l'architecture qui jusqu'à nos jours préside à l'édification des maisons d'In-Gall, elle est profondément adaptée aux rigueurs extrêmes du climat saharien dont l'unique matériau utilisé, le «banco», la boue séchée, protège admirablement.

Ainsi, à travers les rythmes de ses musiciens, les gestes de ses artisans et les techniques de ses constructeurs, In-Gall présente encore dans ce film une vision d'ensemble de ce que fut, durant des siècles, la vie des bourgades de ces rives méridionales du Sahara.

No comments:

Post a Comment