Thursday, 28 February 2013

L'Homme à la recherche de son passé: Lalibela, les églises creusées dans le roc réalisé par Henri Stierlin



L'une des grandes originalités de l'Ethiople chrétienne a été de creuser ses sanctuaires dans la roche. Les montagnes de la province du Tigré en sont littéralement truffées et, dans la province de Wallo, une cité fantastique a été creusée à Lalibela.

Onze églises, dont certaines ont des dimensions considérables, des palais, des fortifications, des passages en tranchées ou en tunnel ont été forés dans le rocher. Ce gigantesque travail visait, dans l'idée de ses initiateurs, à recréer dans les montagnes de l'Ethiopie une nouvelle Jérusalem.

Lalibela était aussi la capitale d'un royaume puissant qui contribua beaucoup à alimenter en Europe la légende de l'Empire du Prêtre Jean.

L'Eglise y a conservé toutes ses prérogatives et y exerce souverainement un véritable pouvoir théocratique. Toute la ville, avec ses habitants encore nombreux, est en fait un vaste monastère régi par les lois temporelles et spirituelles de l'Eglise.

Les grandes fêtes religieuses sont d'ailleurs l'occasion d'extraordinaires cérémonies qui peuvent durer douze heures d'affilée. Des centaines de prêtres y prennent part, chantant et dansant, accompagnés par les cistres et les tambours qui sont les seuls instruments admis dans les églises. C'est sur le spectacle envoûtant d'une telle célé-bration que se termine le film.

No comments:

Post a Comment