Thursday, 14 March 2013

J'irai dormir chez vous: Cambodge réalisé par Antoine de Maximy



(WIKI) J’irai dormir chez vous est une série de documentaires de découverte française diffusée sur les chaînes Voyage, Canal+, puis France 5 depuis 2004 et animée par Antoine de Maximy. Celui-ci part seul dans des endroits du monde plus ou moins éloignés où il doit s’inviter chez un autochtone pour manger puis dormir, afin de mieux connaître le mode de vie et les coutumes du lieu.

Antoine de Maximy arrive dans un pays où il tente de s’inviter chez les habitants pour suivre leur mode de vie seulement grâce à sa bonne humeur et son naturel. En effet les périples du globe-trotter sont spontanés, soumis aux hasards des rencontres humaines, en dehors des commodités touristiques habituelles. Le plus souvent, il mange et dort chez les gens qu’il interroge. Son intention étant de recueillir des informations sur les modes de vie de ses hôtes et de faire des rencontres.

Sur le terrain, Antoine de Maximy dit de sa démarche qu’il s’agit d’un voyage et qu’il filme les gens, mais précise beaucoup plus rarement que le contenu passe à la télévision (cependant, toutes les personnes figurants dans le montage final du documentaire ont approuvé sa diffusion). Ainsi, les gens le perçoivent plutôt comme un voyageur extraverti, bien disposé. Certaines rencontres sont superficielles ou furtives, d’autres sont intenses ou profondes. Le pays se décline au gré des récits que les gens en font et tout prend son sens de l’intérieur : la vie des uns ou des autres se découvre depuis leur maison, leur famille, leurs loisirs, leur métier.

Cambodge:
C’est reparti pour un voyage. Au Cambodge, cette fois-ci. Équipé d’un sac à dos et de ses deux caméras, Antoine de Maximy débarque seul sur les rives du Mékong, en pleine saison des pluies. Avec la ferme intention d’aller au plus près des gens. Loin des touristes et des sentiers battus.

Au gré de ses déplacements improvisés, Antoine de Maximy multiplie les rencontres étonnantes. Après un passage obligé à Siem Reap pour une courte visite des temples d’Angkor, c’est vers le lac Tonlé Sap qu’il se dirige.

Les villages de pêcheurs flottants constituent le décor. Là, une famille est en deuil. Antoine a la surprise d’être invité à la cérémonie des funérailles. Il passe la nuit sur place, au milieu des joueurs de cartes, dans une ambiance joyeuse. Les bouddhistes ne pleurent pas leurs morts.

Le lendemain, direction Battambang, une des plus importantes villes du pays, où il se rapproche d’une équipe de démineurs. Il aura la surprise de partager avec eux un élixir pour le moins surprenant: Un alcool de mygales macérées, fortifiant traditionnel qu’il faudra bien goûter pour honorer ses hôtes. Il trouve ensuite l’hospitalité dans un monastère, auprès de jeunes moines étudiants.

Cambodge Puis cap sur Ban Lung, près des frontières du Laos et du Vietnam. De là, c’est à moto qu’il décide d’atteindre un village reculé. A son arrivée, les villageois observent, curieux, souriants, silencieux et impassibles. c’est un instrument de musique qui détendra l’atmosphère.

Le temps s’arrête. Le périple d’Antoine aussi. Et avec, le récit in situ d’un Cambodge authentique. Une confrontation parfois déroutante. Souvent insolite.

No comments:

Post a Comment