Sunday, 17 March 2013

J'irai dormir chez vous: Polynésie française réalisé par Antoine de Maximy



(WIKI) J’irai dormir chez vous est une série de documentaires de découverte française diffusée sur les chaînes Voyage, Canal+, puis France 5 depuis 2004 et animée par Antoine de Maximy. Celui-ci part seul dans des endroits du monde plus ou moins éloignés où il doit s’inviter chez un autochtone pour manger puis dormir, afin de mieux connaître le mode de vie et les coutumes du lieu.

Antoine de Maximy arrive dans un pays où il tente de s’inviter chez les habitants pour suivre leur mode de vie seulement grâce à sa bonne humeur et son naturel. En effet les périples du globe-trotter sont spontanés, soumis aux hasards des rencontres humaines, en dehors des commodités touristiques habituelles. Le plus souvent, il mange et dort chez les gens qu’il interroge. Son intention étant de recueillir des informations sur les modes de vie de ses hôtes et de faire des rencontres.

Sur le terrain, Antoine de Maximy dit de sa démarche qu’il s’agit d’un voyage et qu’il filme les gens, mais précise beaucoup plus rarement que le contenu passe à la télévision (cependant, toutes les personnes figurants dans le montage final du documentaire ont approuvé sa diffusion). Ainsi, les gens le perçoivent plutôt comme un voyageur extraverti, bien disposé. Certaines rencontres sont superficielles ou furtives, d’autres sont intenses ou profondes. Le pays se décline au gré des récits que les gens en font et tout prend son sens de l’intérieur : la vie des uns ou des autres se découvre depuis leur maison, leur famille, leurs loisirs, leur métier.

Polynésie française:
Antoine commence son périple à Bora Bora, l'île la plus touristique de la région. Entre les plages somptueuses et les hôtels de luxes, Antoine fait la rencontre d'une famille qui vit dans des baraques. La belle vue qu'ils avaient sur le lagon a disparu. Un hôtel sur pilotis a été construit juste devant chez eux. A la nuit tombante, Antoine part à la pêche sur le bateau du gendre de la famille. Le pêcheur aura la main heureuse. A Papeete, la série est passée à la télévision et semble avoir été bien suivie. Beaucoup de gens reconnaissent le globe-squatteur et l'invitent spontanément chez eux. Difficile dans ces conditions d'avoir des contacts authentiques ! Antoine s'envole alors pour l'île de Nuku Hiva, aux Marquises. Il décide de s'éloigner du village afin de rencontrer des gens plus isolés. Le petit scooter qu'il trouve est en mauvais état. Le voyage se termine au bord d'une piste perdue tout au nord de l'île. Heureusement, comme tous les Polynésiens, les Marquisiens sont très hospitaliers. Antoine termine son voyage dans une famille drôle mais surtout très attachante...

No comments:

Post a Comment