Sunday, 3 March 2013

Les escapades de Petitrenaud: Deauville (l’Essentiel) réalisé par Pascal Gonzalez



C’est à la gare de Trouville que nous retrouvons Jean-Luc Petitrenaud. Il a rendez-vous avec Charles Thuillant, chef du restaurant l’Essentiel, qui arrive sur son triporteur, une idée originale et très pratique pour pouvoir faire son marché à Trouville. A la charcuterie La Renommée, Charles Thuillant emplit son panier de boudins et d'andouillettes maison ; à la poissonnerie Petit Mousse, il opte pour un turbot et des oursins avant de s’arrêter chez son ami Jérôme, aux Vapeurs. Le restaurant Les Vapeurs, lieu incontournable de la côte normande, où se croisent anonymes, acteurs ou chanteurs qui viennent se régaler d’une poêlée de bouquets frais, langoustines, moules marinières ou normandes et autres gourmandises telles les tripes à la mode de Caen ou les andouillettes poêlées…

Charles en profite pour préparer un petit casse-croûte improvisé : oursins avec vinaigrette aux agrumes ou encore sashimi de turbot délicieux… Pendant ce temps, dans les cuisine des Vapeurs, les tripes à la mode de Caen mijotent en attendant de régaler les clients du jour.

Mais il est temps de rejoindre les cuisines de l’Essentiel où Mira, la femme de Charles, également cuisinière, nous attend. Mira et Charles Thuillant partagent leur vie, leur cuisine, leur culture. Elle est coréenne, il est normand, ils ont fait leurs classes dans de grandes maisons et aujourd’hui, à quatre mains, ils nous concoctent des plats savoureux. Bar aux légumes de saison où les navets, carottes, poireaux, salsifis et betteraves côtoient l’oca du Pérou et le chou chop-choy, bœuf de Wayu aux légumes et condiments Ssamsang… une cuisine teintée d’Asie, un festival de saveur dans notre assiette. Bravo les artistes. Madame Martin nous rejoint, elle apporte bien entendu des pont-l’évêque au lait cru. Producteur de pont-l’évêque, la famille Martin a un savoir-faire traditionnel exceptionnel, les pont-l’évêque Martin ont une place de choix sur la carte de l’Essentiel.

No comments:

Post a Comment