Thursday, 26 March 2015

Au gré des vents - Le mistral, seigneur de la Provence réalisé par Monika von Behr



Les vents, sources d’émerveillement mais aussi de dangers, ont une influence déterminante sur le climat et les régions qu’ils traversent. En Provence, on bénit le mistral tout autant qu’on le maudit. Venu du nord, ce vent sec et froid balaie la vallée du Rhône jusqu’au golfe du Lion, atteignant l’apogée de sa puissance en hiver et au printemps.

En Provence, on bénit le mistral tout autant qu’on le maudit. Venu du nord, ce vent sec et froid balaie la vallée du Rhône jusqu’au golfe du Lion, atteignant l’apogée de sa puissance en hiver et au printemps. En ancien provençal, "mistral" signifie "maître". Maître impitoyable qui, même en été, glace jusqu’aux os, le mistral gratifie pourtant la région de couleurs lumineuses, d’un air sain et d’un ciel bleu resplendissant. Et les amateurs de vol à voile s’en donnent à cœur joie : aux commandes de leurs planeurs, ils peuvent atteindre 300 kilomètres par heure. Le vent atteint des vitesses record lorsqu’il se heurte au mont Ventoux, emblème de la Provence dominant la vallée du Rhône. Les vignobles biologiques qui s’étendent à ses pieds tirent eux aussi profit de la puissance du vent.

No comments:

Post a Comment