Friday, 27 March 2015

Silence, ça pousse ! Le jardin du Luxembourg réalisé par France 5



Parce qu’elle s’ennuie au Louvre, en seize cent dix, Marie de Médicis décide de fuir à quelques centaines de mètres de là, au lieu-dit diable Vauvert. Elle y construit un palais en même temps qu’elle y plante un jardin.

C’est aujourd’hui un haut lieu de la république, ainsi qu’un des parcs préférés des Parisiens.

Avec les grands travaux d’Haussmann, le corset des grilles se resserre autour du palais, la fontaine traverse le boulevard qui n’existait pas avant. D’autre part, lors des travaux d’agrandissement de l’Hémicycle de 1840, la façade Sud est avancée. Ainsi la fontaine, autrefois dans la perspective Est-Ouest, se retrouve coincée sur le côté du bâtiment.

Le parc accueille une belle collection de sculptures. Par la volonté de l’architecte Louis Henri Georges Scellier de Gisors, un ensemble d’une vingtaine de statues de reines et de femmes, illustrent et ponctuent les terrasses autour du bassin central.

Le jardin du Luxembourg fait parti des lieux emblématiques de la rive gauche. Toutes les générations de Parisiens s’y donnent rendez-vous pour prendre l’air. Mais savent-ils que l’endroit est aussi un important conservatoire d’espèces végétales ? C’est une histoire à suivre !

No comments:

Post a Comment