Monday, 6 April 2015

Des racines et des ailes - Passion patrimoine - En Île-de-France: de la vallée de Chevreuse aux bords de Marne



Notre périple débute en hélicoptère avec Pierre Stragiotti. Pour ce géographe, survoler l’Ile-de-France est la meilleure façon d’en apprécier la diversité avec ses vastes massifs forestiers, ses immenses terres agricoles et son abondant patrimoine historique.

Nous poursuivons notre voyage avec Christophe Lefébure, auteur et photographe. Pour son prochain livre sur les paysages vus depuis la Seine, il parcourt le fleuve à bord de son kayak. Il nous fait visiter cette Seine sauvage qui a tant charmé les peintres et écrivains du 19ème siècle. Il nous fera découvrir le premier centre naturiste de France créé en 1928 et où serait né le bikini popularisé dans les années 60.

Plus au sud, Béatrix Goeneutte, historienne, sillonne la région pour préparer une exposition sur les pavillons de l’Ile-de-France. Elle nous fait découvrir l’architecture francilienne par excellence, avec ses maisons en meulière. C’est l’occasion pour elle de photographier un chef-d’oeuvre Art nouveau dessiné par Hector Guimard, ainsi que les somptueuses villas de villégiature d’Enghien-les-Bains.

À l'est de Paris, Vincent Villette, archiviste et historien, se passionne pour les bords de Marne. Dès le milieu du 19ème siècle, avec l’arrivée du train, ils deviennent le lieu de repos préféré des Parisiens : baignade, canotage et guinguettes sont alors en vogue. Vincent Villette nous fait revivre ces grandes heures avec les clichés de Robert Doisneau et Willy Ronis.

Puis direction le nord de Paris avec la basilique de Saint-Denis. Jacques Moulin, architecte en chef des monuments historiques, supervise la restauration de ce joyau de l’art gothique qui abrite une collection unique au monde: les tombeaux des rois de France. A 500 mètres se trouve un autre patrimoine, plus insolite: des terres maraîchères au beau milieu des barres de béton. René Kersanté y cultive salades, radis, et épinards. Il se bat en famille pour faire vivre cette tradition en Seine-Saint-Denis.

L’étape suivante nous conduit dans la vallée de Chevreuse. Stéphane Loriot, spécialiste du patrimoine au Parc naturel régional, initie une jeune chef de cuisine aux plantes sauvages comestibles de la région. Un prélude à l’élaboration de nouvelles recettes.

Fin de notre périple avec le patrimoine aéronautique francilien. A l’aéroport d’Orly, Paul Damm, conservateur du patrimoine, débute un inventaire du mobilier des années 60. A l’époque, ce bâtiment fut pensé comme une vitrine de la France. Paul découvre ensuite un lieu étonnant : le premier aérodrome du monde, inauguré en 1909 à Viry-Châtillon. Enfin, il survole l’Ile-de-France à bord d’un vieux DC3 avec des fous d’aviation qui l’ont restauré.

No comments:

Post a Comment