Tuesday, 7 April 2015

La science et le vin, un nouveau pacte réalisé par François-Xavier Vives



Pour garantir les rendements des vignes, on a longtemps eu recours aux traitements chimiques. Aujourd'hui, la recherche d'alternatives écologiques favorise un nouveau pacte entre la vigne et une science respectueuse des terroirs. Rencontre avec des vignerons, des chercheurs et des oenologues qui tentent de renouer le lien millénaire entre l'homme et la vigne.

Apparue en Anatolie et au Caucase, la culture de la vigne a doucement conquis la planète. Mais, au milieu du XIXe siècle, des maladies importées d’Amérique s’abattent sur elle : phylloxera, mildiou, oïdium... La science de l’époque sauve in extremis le vignoble occidental mais, en contrepartie, elle s’impose comme un recours incontournable. D’où un excès de traitements chimiques qui vont garantir les rendements au mépris de l’environnement. Mais, aujourd’hui, la recherche d’alternatives écologiques favorise un nouveau pacte entre la vigne et une science respectueuse des lieux et des terroirs. En France, en Allemagne, en Suisse ou en Italie, rencontre avec des chercheurs, des œnologues et des vignerons qui tentent de renouer le lien millénaire entre l’homme, la vigne et le vin.

No comments:

Post a Comment