Wednesday, 3 June 2015

Eddie Barclay, le roi du showbiz réalisé par Bruno Sevaistre



Trois décennies durant, Eddie Barclay a été le coeur et le cerveau de la chanson française. Derrière les paillettes, ce grand producteur au flair infaillible aura signé les plus grands, de Dalida à Jacques Brel. Portrait d'un homme incontournable, pragmatique et fantaisiste, qui nous invite à un voyage musical dans le temps, à l'époque des Trente Glorieuses.

La variété française lui doit tout. Producteur, éditeur, homme à femmes et jet-setteur invétéré, Eddie Barclay (né Édouard Ruault en 1921) a révolutionné la musique des années 1950 à 1980, lançant à tour de bras les futurs grands noms de la chanson : Eddy Mitchell, Dalida, Jacques Brel, Nougaro, Henri Salvador, Léo Ferré, Daniel Balavoine… Au début des années 1950, il doit sa popularité au 33-tours qu'il introduit en France, un succès immédiat et national. Puis il se lance dans la production, entouré de talents bien choisis, comme Quincy Jones, Boris Vian ou Michel Legrand. Face aux Stones et aux Beatles, il incarne la production à la française, et impose sa signature : le "showbiz" et les "nuits blanches", fêtes fastueuses réunissant les stars de l'époque à Saint-Tropez.

Bosseur hédoniste
Si le documentaire de Bruno Sevaistre revient sur les "bals" d'Eddie Barclay, réceptions quasi quotidiennes où le patron inventait fantaisie sur fantaisie pour distraire ses nombreux invités, il met aussi en lumière toute la stratégie d'un fabuleux businessman, qui a mis le personnage Barclay au service de la musique et de "ses" artistes. Un fascinant retour sur la bande son des Trente Glorieuses, à travers l'homme qui a imposé sa marque et hissé la variété française jusqu'aux sommets.

No comments:

Post a Comment