Wednesday, 3 June 2015

Métrospection réalisé par Timo Novotny



Faire le tour du monde en métro ? C'est possible ! Balade dans les entrailles des grandes métropoles, de New York à Moscou. Si les dispositifs techniques se ressemblent de plus en plus, les usages diffèrent encore...

New York, Los Angeles, Tokyo, Hong Kong, Moscou… : à chaque métropole, son métropolitain. Les dispositifs techniques se ressemblent de plus en plus, mais les usages diffèrent. Les New-Yorkais se déplacent encore en métro, y draguent, y lisent, tandis qu’à Los Angeles les rames sont presque vides : tout le monde circule en voiture. À Tokyo, les trains sont tellement bondés qu’il faut des "pousseurs" pour faire entrer les voyageurs dans les rames ; il est interdit de téléphoner et les suicides atteignent des chiffres record. Le métro de Hong Kong, lui, est géré par une compagnie privée : il est le seul au monde à faire des bénéfices. Quant aux Moscovites, ils sont fiers de leur métro : les trois lignes construites dans les années 1930 témoignent d’une époque où le modèle soviétique voulait offrir des espaces publics luxueux à ses prolétaires...

No comments:

Post a Comment