Friday, 11 December 2015

Des racines et des ailes: Des monts du Beaujolais aux monts d'Ardèche réalisé par Sandra Malfait

    

Voyager du Beaujolais à l’Ardèche, c’est découvrir des sommets mythiques : comme le mont Pilat, dressé entre Lyon et Saint-Etienne, le mont Gerbier de Jonc, source de la Loire, le mont Mézenc, d’origine volcanique. Un itinéraire de 250 kilomètres, des vignobles du Beaujolais aux vergers des coteaux du lyonnais, jusqu’aux cultures en terrasses des villages ardéchois.

Nous commençons par un survol du Beaujolais. Bruno Rousselle en étudie la géologie pour sa candidature au label Géopark de l’Unesco. Les villages et leurs châteaux offrent une magnifique image de la richesse géologique du territoire, avec leurs pierres de couleurs variées. Le pays des pierres dorées, petite Toscane française aux couleurs méridionales, en est un exemple remarquable !

Le Beaujolais est célèbre pour son vignoble. A bord de sa Méhari, le caviste Vincent Pivot nous emmène à la découverte des crus : Brouilly, Moulin à vent, Fleurie. Une tournée des plus beaux vignobles qui donnent naissance à des vins de garde !

Mais le Beaujolais est aussi une terre de châteaux, avec plus de 150 domaines… Au château de Fléchères, construit de toutes pièces au 17ème siècle, Nathalie Mathian, historienne de l’art, rencontre Pierre Almendros. Il nous ouvre ses plus belles salles, décorées par un peintre toscan. Plus de dix pièces ornées de fresques somptueuses font de ce château un site unique en France.

Le Lyonnais est marqué par son histoire horticole. Dans la deuxième moitié du 19ème siècle, 60% des roses du monde entier sont créées à Lyon. Stéphane Crozat dirige un conservatoire des espèces végétales qui réintroduit les variétés lyonnaises oubliées. Ces légumes, fruits et fleurs sont nés dans de grands domaines appelés « les maisons des champs ». Construit à la Renaissance, le château La Gallée est l’un des derniers domaines hérités de cette époque avec ses cultures et ses jardins en terrasses.

A quelques kilomètres de Lyon, le mont Pilat est une montagne mythique de la région qui attire depuis toujours les passionnés de grands espaces : des herboristes au 18ème siècle, des pionniers du ski au début du 20ème et aujourd’hui des randonneurs… Une association de cavaliers part pour une excursion spectaculaire jusqu’au sommet coiffé de son émetteur de télévision.

En Ardèche, Benjamin Cleyet Marrel poursuit le travail de ses aînés en construisant des montgolfières à Annonay. Patrie des frères Montgolfier, c’est ici qu’a eu lieu en 1783 le premier vol en montgolfière. Roland de Montgolfier effectue un vol unique dans une réplique du ballon historique. Un moment rare !

Le géographe Jean-Paul Bravard étudie l’Ardèche vue du ciel pour un aspect méconnu de ce territoire : ses reliefs volcaniques. Nous survolons le mont Gerbier de Jonc, source de la Loire, le mont Mézenc, sommet de l’Ardèche ou encore le lac d’Issarlès, installé dans un ancien cratère.

Notre périple se termine en moto avec deux passionnés. Plus de 200 kilomètres sur les plus belles routes de la région jusqu’aux monts d’Ardèche. L’historienne Elodie Blanc nous emmène visiter les ruines du château de Crussol, ainsi que les plus beaux villages perchés comme Thines et sa magnifique église romane.

No comments:

Post a Comment