Friday, 4 December 2015

Mémoires d'un vieux quartier - Aujourd'hui, les Halles - Deuxième partie, la vie ancienne réalisé par Gérard Chouchan



Second volet d'une série consacrée aux halles de Paris ; ce documentaire alterne des images d'archives des halles en activité et des témoignages. Pour cette ultime journée de travail, Daniel KARLIN a réuni au Bistrot de Marius : MARIUS le patron, DEDE le tasseur de légumes, DOUCET le meneur de viande, FOUQUE le maraîcher, Irène CARDON l'approvisionneuse et Suzanne sa vendeuse , Coco le fort, GASTON, Catherine et Jeanne les gardeuses au poisson, MOUSSIER ( ?) le commis. Chacun leur tour, ils livreront à la caméra leurs souvenirs de plusieurs années d'un travail souvent très dur et très pénible mais qui leur manquera à tous. Tous évoquent un sentiment de liberté même si toutefois il masquait à peine une certaine précarité : le porteurs, travailleurs indépendants, qui ne cotisent à aucune caisse de retraite, les renforts travailleurs journaliers et non déclarés. Les HALLES étaient un refuge temporaire pour tous ceux qui étaient sans emploi, mais également pour ceux qui voulaient se faire " oublier ". On mangeait et on buvait beaucoup pour tenir le coup. Ils évoquent la pénibilité du travail, d'autant que pour certains les halles étaient en complément d'un premier travail pas suffisament rémunérateur : pas de dimanche, très peu de congés, pas le temps de voir da famille, un travail à l'extérieur quel que soit le temps ; certains n'ont pas supporté et se sont arrêtès quelques-uns en sont morts. Mais malgré la dureté du travail, tous regrettent déjà la vie des halles, l'ambiance unique dans un lieu à part, qui ne vivait que la nuit. Le 28 février 1969 les halles de Paris avaient cessé d'exister, les porteurs furent les derniers à quitter la place, la caméra de Daniel KARLIN les suit quittant la place vide jusqu'au site de RUNGIS encore en chantier.

No comments:

Post a Comment