Sunday, 29 May 2016

Coutures La robe Vichy de Jacques Estérel réalisé par Anna-Célia Kendall-Yatzkan & Muriel Edelstein



Une histoire en deux volets de pièces phares de notre garde-robe. Aujourd'hui : l'indémodable robe vichy. Sans voile ni satin, avec une robe de mariée taillée dans une cotonnade à rideau bon marché, Brigitte Bardot et le couturier Jacques Estérel défient en 1959 le star-system et les conventions en offrant aux femmes un glamour enfin abordable.

Certains vêtements traversent les époques sans prendre une ride, à l'instar de la robe vichy, consacrée par Brigitte Bardot en 1959. Sans voile ni satin, avec une robe de mariée taillée dans une cotonnade à rideau bon marché, B.B. et le couturier Jacques Estérel défient le star-system et les conventions en offrant aux femmes un glamour enfin abordable : seins hauts dans un corsage ajusté, taille étranglée dans une profusion de tissu froncé sur un jupon gonflant. Généralement associé au terroir français, le tissu vichy passe allègrement les frontières. On le trouve jusqu'à Bali où il est paré de vertus spirituelles. Pourquoi un tel engouement ? Des confitures de nos grands-mères aux guerriers Massaï, des culottes à carreaux des ânes de l'île de Ré aux lolitas d'aujourd'hui, le vichy n'en finit pas de surprendre.

No comments:

Post a Comment