Sunday, 15 May 2016

Cuba, Batista et la mafia réalisé par Bernhard Pfletschinger & Hans-Peter Weymar



Soutenu par la CIA, le général Fulgencio Batista prit le pouvoir en mars 1952 et instaura à Cuba une dictature militaire dans laquelle fleurirent activités et trafics illicites, tous aux mains de la mafia. Une situation dramatique qui finira par faire triompher Castro et ses camarades. Retour sur cette page sombre de l'histoire cubaine.

Le général Fulgencio Batista arrive au pouvoir en mars 1952 par le biais d'un putsch militaire, avec le soutien de la CIA. Cuba devient alors l'une des nombreuses dictatures militaires contrôlées par Washington, mais aussi un État-mafia. Les boss de la Cosa nostra comme Lucky Luciano et Santo Trafficante, ainsi que le chef de la Kosher nostra judéo-américaine Meyer Lansky, s'installent alors au coeur de l'appareil étatique cubain et font de La Havane le "bordel des États-Unis", selon le politologue Karl E. Meyer. Ils régissent les casinos, les cabarets, les cinémas porno, la prostitution, le blanchiment d'argent, les ventes de drogues, d'armes et, bien sûr, la corruption. Des sommes considérables atterrissent dans les réseaux mafieux tandis que la population rurale est au bord de la famine. L'opposition au régime est fermement réprimée. Pourtant, en 1959, le peuple réussira à porter les castristes au pouvoir.

No comments:

Post a Comment