Saturday, 4 June 2016

Étoile bipolaire réalisé par Caterina Profili



Caterina Profili livre un documentaire touchant sur le quotidien des bipolaires, équilibristes permanents entre euphorie et dépression mortelle. Une réalisation originale accompagnée musicalement par les symphonies dirigées par un Toscanini enragé.

Être bipolaire, selon ceux qui en souffrent, c'est passer du paradis en phase maniaque à l'enfer du stade dépressif. Avec, comme seul parachute de secours, un cocktail chimique de médicaments assommants. Entre Venise et Paris, ce documentaire suit la ténébreuse Laurence, la solaire Frédérie, diagnostiquée "psychomaniaque dépressive à troubles bipolaires avec épisodes submaniaques à tendance agressive", mais aussi Louis qui, barricadé dans sa chambre, refuse de s'alimenter.

Fanfare
Michel-Ange, Hemingway, Lincoln, Rachmaninov, Virginia Woolf... : artistes ou hommes d'État, nombreux furent les grands de l'histoire à souffrir de troubles bipolaires, maladie aujourd'hui encore mal connue et mal diagnostiquée. Partant de son expérience personnelle, la réalisatrice italienne s'attache à des héros plus anonymes, nous entraînant avec humour et tendresse dans la fanfare joyeuse et cacophonique d'un cerveau bipolaire, où des méduses multicolores côtoient des poupées suicidaires sur des symphonies dirigées par un Toscanini enragé.

No comments:

Post a Comment