Saturday, 11 June 2016

Shakespeare mis à nu réalisé par Claus Bredenbrock



Avec 38 pièces de théâtre, 154 sonnets et plusieurs épopées, Shakespeare est certainement l'un des auteurs les plus prolixes de tous les temps. Pourtant, aucun manuscrit n'a été retrouvé chez lui, seulement des documents administratifs. Ce qui n'a cessé d'entretenir la rumeur. Et puis, comment avait-il pu accumuler autant de mots de vocabulaire, allant du langage affecté de la cour à la langue peu châtiée des manants ? Mais si le dramaturge n'était pas le William Shakespeare célébré dans sa ville natale anglaise, Stratford-upon-Avon, qui se cachait derrière ce patronyme ? Le comte d'Essex ? Francis Bacon ? À moins qu'il n'ait choisi l'anonymat délibérément, comme le plaide le film Anonymous (2011) de Roland Emmerich. Ce qui aurait été prudent sous le règne d'Élisabeth Ire, qui n'hésita pas à censurer Richard II, l'histoire d'une abdication. Mais pour beaucoup d'experts, cette théorie reste pour le moins fumeuse...

No comments:

Post a Comment