Friday, 1 July 2016

Le Quart d'heure américain réalisé par Philippe Galland


entracte
Ferdinand (Gérard Jugnot), « laissé-pour-compte » et chômeur de longue durée habitant dans un taudis de la banlieue parisienne, rencontre par hasard Bonnie (Anémone) sur une route, lors d'un jeu radiophonique itinérant dont elle est l'une des animatrices.

Sélectionné pour le jeu, dans l'euphorie il panique et fait une sortie de route au volant de sa Peugeot 404 break. Complètement sonné, Ferdinand est interpellé par celle-ci afin de participer à son jeu auquel il ne gagne qu'une misérable enveloppe d'argent. Se sentant responsable de l'accident, Bonnie décide d'aider Ferdinand à repartir avec sa voiture et apprend lors de sa reconduite qu'il ne supporte plus ses conditions d'existence, préférant fuir Paris pour une destination lointaine afin d'y refaire sa vie.

Par grandeur d'âme et par pitié, Bonnie invite Ferdinand chez elle. Ce dernier très touché par la générosité de Bonnie, devient entreprenant et Bonnie finit par céder.

À sa grande surprise, Ferdinand s'avère être un excellent amant. Cette situation met très mal l'aise Bonnie compte tenu de l'attirance physique qu'elle éprouve pour Ferdinand et du niveau social désastreux de ce dernier parfaitement incompatible avec ses fréquentations branchés de son milieu radiophonique parisien. Malgré cette opposition et ce décalage, Bonnie n'arrivera pas à se détacher de Ferdinand…

No comments:

Post a Comment