Sunday, 21 August 2016

Jérôme Bosch, touché par le diable réalisé par Pieter van Huystee



Le peintre néerlandais Jérôme Bosch (v. 1450-1516) est l'un des artistes majeurs de la Renaissance flamande. Ses tableaux inspirés de thématiques religieuses fourmillent de représentations de figures grotesques et de scènes énigmatiques. Cet artiste fasciné par le mal avait-il un autre message à faire passer à la postérité ?

Le peintre néerlandais Jérôme Bosch (v. 1450-1516) est l'un des artistes majeurs de la Renaissance flamande. Dans ses oeuvres prennent vie des scènes inspirées des thématiques religieuses qui imprègnent son époque : il laisse libre cours à son imagination visionnaire et à son sens du détail pour réinterpréter les épisodes bibliques, comme dans son célébrissime triptyque du Jugement dernier. Mais à la différence de ses contemporains, ce n'est pas le contenu pieux que le peintre met en avant : avec ses représentations de figures grotesques et ses scènes énigmatiques, il semble plutôt fasciné par le mal, qui occupe un rôle considérable dans ses peintures. On peut supposer qu'il traite ainsi des questions morales primordiales de son temps. Mais l'artiste avait-il un autre message à faire passer à la postérité ?

Autopsie
À l'occasion du 500e anniversaire de sa mort, le documentaire suit une équipe de chercheurs spécialistes de Jérôme Bosch. Quatre années durant, ils ont parcouru le monde et ses musées les plus prestigieux avec un objectif : résoudre l'énigme que représente encore aujourd'hui son oeuvre. Sous la houlette du conservateur néerlandais Matthijs Ilsink, ils se livrent à une passionnante autopsie des quelque dizaines de toiles que l'histoire nous a léguées. Des techniques de pointe nous permettent de mieux comprendre la genèse des tableaux. Des vues macro en haute définition nous plongent au coeur de l'univers foisonnant de l'artiste pour nous en dévoiler les détails cachés et les histoires inédites.

No comments:

Post a Comment