Sunday, 2 October 2016

Cuba - Une nostalgie inédite réalisé par Lourdes Picareta



vec la levée progressive de l'embargo américain, les Cubains commencent à vivre autrement. De La Havane aux montagnes de la Sierra Maestra, berceau de la révolution, de Santiago de Cuba, célèbre pour son rhum, au parc national de l'Oriente, Lourdes Picareta prend le pouls de ces transformations.

Cinquante-sept ans après la révolution castriste, et alors que l'île s'ouvre peu à peu avec la levée progressive de l'embargo américain, les Cubains commencent à vivre autrement. De La Havane aux montagnes de la Sierra Maestra, berceau de la révolution, de Santiago de Cuba, célèbre pour son rhum, au parc national de l'Oriente, Lourdes Picareta prend le pouls deces transformations. Beaucoup rêvent d'une ouverture plus grande encore, mais d'autres craignent de voir le capitalisme bouleverser complètement l'équilibre de leur île. Et si la nostalgie est toujours là, avec les belles Américaines de La Havane, les façades coloniales et les portraits du Che, un vent nouveau souffle. Le quotidien a beau rester souvent problématique, les Cubains sont passés depuis longtemps maîtres dans l'art de la débrouille. Ce qui est beaucoup plus simple avec le nouveau statut des cuentapropistas, la microentreprise privée. Et pour pallier les défaillances permanentes d'Internet, voici "El Paquete" : un réseau d'informations basé sur des disques durs "ambulants", qui donne accès aux actualités, aux films et aux séries venus d'ailleurs, comme aux telenovelas et aux matchs de foot.

No comments:

Post a Comment