Wednesday, 26 October 2016

Guerre dans les télécoms - Les quatre couleurs du capitalisme réalisé par François Rabaté



En France, en 2016, quatre groupes ont la main sur l’Internet et la téléphonie, mobile et fixe. Pour conquérir de nouveaux clients et les garder, pour décocher les premiers les flèches de l’innovation et servir toujours mieux leurs actionnaires, rien ne les arrête : batailles commerciales, alliances, coups bas et trahisons. Deux décennies d’une guerre implacable racontées par ceux qui l’ont menée… mais pas toujours gagnée.

Leur parole est rare : pour la première fois, ils racontent comme un thriller la guerre qu’ils se livrent depuis vingt ans. Eux, ce sont les quatre personnages principaux, magnats des télécoms et des medias : Martin Bouygues, Stéphane Richard, Xavier Niel et Patrick Drahi, qui incarnent chacun à leur manière une forme spécifique du capitalisme français. A travers le récit de leur lutte acharnée, des rapprochements aux inimitiés, on saisit les enjeux industriels et commerciaux d'un marché qui n’a cessé de croître, celui de la téléphonie mobile. Qui n'a pas de portable aujourd'hui ?

Ils sont quatre : Martin Bouygues, 64 ans, patron d’un grand groupe industriel, champion du BTP et de la communication; Stéphane Richard, 55 ans, passé deux fois de la haute fonction publique au business et désormais à la tête d’Orange, « l’opérateur historique » ; Xavier Niel, 48 ans, patron de Free, petit génie de l’innovation, de la guerre commerciale et aventurier-type du capitalisme du 20e siècle; et Patrick Drahi, 53 ans, patron de Numéricable-SFR, archétype du capitalisme du 21e siècle. Un infatigable cost-killer, spécialiste de l'investissement de milliards d'euros avec l’argent des autres.

Au-delà des stratégies des opérateurs, cette guerre économique est peut-être avant tout une lutte d’ego et de pouvoir sans fin.

Avec les interventions de Xavier Niel, Stéphane Richard, Patrick Drahi, Xavier Couture, Jacques Veyrat, Jean-Louis Missika, Elie Cohen...

No comments:

Post a Comment