Friday, 7 October 2016

Il était une fois dans l'Ouest, le roman noir des Hauts de Seine réalisé par Jean-Charles Deniau



Au bout de l'avenue du Général de Gaulle, à Paris, dans le prolongement de la voie royale Louvre-Champs-Elysée-Arc de triomphe, se situe un territoire en forme de haricot : le département des Hauts-de-Seine. Décrit par ses promoteurs comme un «laboratoire urbain», il est censé projeter le pays vers le futur.

Ce véritable eldorado immobilier, où le mètre carré constructible vaut une fortune, représente une terre de conquête idéale pour bon nombre de personnalités haut placées. Le documentaire raconte l'histoire du département, souvent secrète, parfois violente et tourmentée, qui a vu s'opposer des politiciens de tous bords durant près d'un demi-siècle.

Il était une fois dans l'Ouest... au bout de l'avenue du Général-de-Gaulle, prolongement de la voie royale Louvre-Champs-Elysées-Arc de Triomphe, un territoire en forme de haricot. Décrit par ses promoteurs comme un " laboratoire urbain ", il est censé projeter le pays vers le futur. Dans cet eldorado immobilier où le mètre carré constructible est plus précieux que l'or noir, les gratte-ciel poussent comme des derricks et font jaillir du sol les euros par centaines de millions. Une terre de conquête idéale pour une bande d'aventuriers aux méthodes viriles et souvent expéditives, qui en ont fait leur chasse gardée pendant près d'un demi-siècle. Cette réserve de vieux renards de la politique se nomme les Hauts-de-Seine.

Ce documentaire propose d'en raconter l'histoire secrète, violente et tourmentée.

No comments:

Post a Comment