Tuesday, 11 October 2016

Les nouveaux guerriers des champs réalisé par Claude-Julie Parisot



Pour se débarrasser des pesticides, dont les méfaits sur la santé sont prouvés, des chercheurs plébiscitent les prédateurs naturels de parasites comme les coccinelles mangeuses de pucerons ou les guêpes destructrices de chenilles. En Europe, au Brésil ou en Inde, des millions de cultivateurs ont déjà adopté ces bioprotecteurs. L'industrie agrochimique investit aujourd'hui lourdement en ce sens. Bien que la technique soit prometteuse, elle est loin d'être infaillible.

No comments:

Post a Comment