Thursday, 10 November 2016

La mystérieuse tombe de Shakespeare réalisé par Sophie Elwin Harris



400 ans après la mort de Shakespeare, l'historienne britannique Helen Castor cherche à résoudre le mystère que représente sa tombe. Située dans une petite église anglaise, à Stratford-upon-Avon, celle-ci présente une pierre tombale anormalement courte sur laquelle est gravée une mystérieuse épitaphe s'achevant par les mots «Béni soit celui qui épargne ces pierres. Et maudit soit celui qui déplace mes os». Que signifient ces paroles ? De très anciennes rumeurs de pillage laissent supposer que le corps du célèbre dramaturge aurait pu être emporté ailleurs. Qu'en est-il ?

No comments:

Post a Comment