Sunday, 13 November 2016

Les aventures de Robert Fortune - Ou comment le thé fut volé aux Chinois réalisé par Jérôme Scemla



Au milieu du XIXe siècle, Robert Fortune s'engage dans l'une des plus grandes opérations d'espionnage industriel de l'histoire : le botaniste est envoyé en Chine par l'Empire britannique pour percer les secrets de la fabrication du thé.

On dit que cet homme fait partie de ceux qui ont contribué, au XIXe siècle, à faire de la Grande-Bretagne l'une des plus grandes puissances du monde. En mission en Chine pour la Compagnie britannique des Indes orientales, le botaniste Robert Fortune n'avait qu'un objectif (qui sera brillamment accompli) : voler l'arbre à thé, percer les secrets de sa fabrication et l'implanter en Inde.

Incroyable périple
Alors que l'Empire britannique s'impose au XIXe siècle comme la première puissance mondiale, notamment grâce à ses colonies indiennes, son hégémonie en Asie se heurte à l'Empire du Milieu, fermé à l'Occident. Or, la Chine détient une denrée prisée des Anglais : le thé. La Compagnie britannique des Indes orientales, redoutable entreprise capitaliste, entend briser ce monopole et produire elle-même le précieux breuvage. C'est là qu'intervient l'espion Robert Fortune : déguisé en mandarin, il s'aventure sur des terres méconnues et hostiles aux Occidentaux, parcourant des années durant le pays à pied et en bateau, des ports de Shanghai et de Hongkong aux décors somptueux des montagnes jaunes et des monts Wuyi-Shan. Partagé entre un sentiment de danger permanent et son émerveillement pour un pays qu'il adule, Robert Fortune découvre les secrets des meilleurs thés. Il finit par introduire dans l'Himalaya près de vingt mille plants originaires des meilleurs terroirs du centre de la Chine. Le succès de sa mission marque la fin du monopole de l'Empire du Milieu, accélérant le déclin du pays, prémices de la chute de la dernière dynastie impériale.

No comments:

Post a Comment