Monday, 21 November 2016

Loin de tout soleil réalisé par Isabella Williger



En compagnie de trois Moscovites, voyage à la découverte de trésors oubliés : les bâtiments phares du constructivisme russe des années 1920, incarnation d'une utopie collective.

Moscou abrite de fascinants trésors architecturaux, qui paraissent encore aujourd'hui étonnamment modernes, malgré leur état de délabrement. Ce sont les vestiges de projets expérimentaux échafaudés dans les années 1920 par les artistes visionnaires du mouvement constructiviste. Pour ces utopistes, les immeubles d’habitation, les usines et les bâtiments publics devaient incarner la révolution et la modernité, tout en participant à un projet de société centré sur un mode de vie collectif. Nous suivons trois habitants de la capitale russe, qui luttent pour préserver cet héritage menacé par des projets immobiliers : la maison commune Narkomfin, dessinée par Ginzburg et Milinis, l’imprimerie Ogoniok, dernier bâtiment encore debout de Lazar Lissitzky, ainsi qu’une résidence étudiante conçue par Ivan Nikolaev. Ce documentaire instaure un dialogue passionnant entre passé et avenir et évoque les espoirs futuristes du début de l’ère soviétique, peu à peu confrontés à une réalité sociale complexe – jusqu’au rejet par Staline du mouvement constructiviste.

No comments:

Post a Comment