Friday, 25 November 2016

Mon toit, ma ville, mes droits réalisé par Angelika Levi



En 2012, la place du Kottbusser Tor, dans le quartier berlinois de Kreuzberg, est le théâtre d’une occupation d’un genre nouveau : un collectif de locataires de logements sociaux privés, pour beaucoup d’origine turque, s’élève contre la hausse continue des loyers, les expulsions et la relégation spatiale qu’exacerbe la gentrification du quartier...

En mai 2012, la place du Kottbusser Tor, dans le quartier berlinois de Kreuzberg, est le théâtre d’une occupation d’un genre nouveau : un collectif de locataires de logements sociaux privés, pour beaucoup d’origine turque, s’élève contre la hausse continue des loyers, les expulsions et la relégation spatiale qu’exacerbe la gentrification du quartier. Leurs revendications : plafonner les loyers et renationaliser le parc locatif social. Deux ans durant, Angelika Levi a suivi les acteurs de cette initiative citoyenne baptisée Kotti & Co, facteur d’un rapprochement insolite entre personnes d’origines, de bords politiques et d’horizons divers.

No comments:

Post a Comment