Wednesday, 25 January 2017

Bachar, moi ou le chaos réalisé par Antoine Vitkine



Nous dépendons de ce dictateur impénétrable à l’allure de cadre supérieur. Le terrorisme qui nous frappe, la crise des réfugiés, la stabilité du Moyen-Orient, nos relations avec la Russie : tout cela passe par lui. «Moi ou le chaos», répète Bachar el-Assad pour justifier aux yeux du monde la sanglante reprise en main de son pays. Pour conserver le pouvoir, il a initié une effroyable guerre civile responsable de la mort de 300 000 Syriens, poussé à l’exil 3 millions d’entre eux, laissé torturer dans ses geôles des dizaines de milliers de personnes.

Riche de témoignages exceptionnels, ce documentaire est à la fois un portrait de Bachar el-Assad et le récit des relations que les Occidentaux entretiennent avec lui, depuis son arrivée au pouvoir jusqu’au conflit qui ravage aujourd’hui la Syrie. Raconter le parcours de Bachar el-Assad, comprendre ce qu’il veut et quelles sont ses stratégies, c’est s’intéresser à un homme qui tient une part de notre destin entre ses mains. Daech, le terrorisme, le chaos au Moyen-Orient, la crise des réfugiés : tous ces défis qui nous impactent convergent pour partie vers Damas. Revenir sur nos relations avec lui, c’est tenter de comprendre notre implication dans le drame syrien, tant Bachar a toujours été fort de nos faiblesses et de notre naïveté.

Des protagonistes de premier plan livrent leurs témoignages au réalisateur Antoine Vitkine et révèlent les coulisses : des proches de Bachar el-Assad, d’anciens dirigeants syriens, plusieurs anciens ministres des Affaires étrangères français, des ambassadeurs en poste à Damas, des émissaires discrets, d’anciens agents de renseignements, des conseillers de Barack Obama, Georges Bush, Hillary Clinton et Donald Trump, l’envoyé de Vladimir Poutine en Syrie.

No comments:

Post a Comment