Saturday, 7 January 2017

Chasing ice Climat en péril : la preuve par l'image réalisé par Jeff Orlowski


suite


Sur les traces du photographe James Balog, des preuves irréfutables autant que spectaculaires, de l’impact du réchauffement climatique sur la fonte des glaciers.

Longtemps climatosceptique, James Balog, éminent photographe du National geographic, a été chargé en 2005 par le magazine américain de capter en images la fonte et la chute des glaciers, consécutives au changement climatique. Cette commande le marquera durablement, inaugurant une périlleuse aventure photographique – à pied, en hélicoptère ou en traîneau – et un ambitieux projet, baptisé "Extreme ice survey". Lequel implique bientôt des experts et des photographes, dans l’objectif de donner à voir au grand public l’ampleur du phénomène. Pendant plus de trois ans, à l’aide de vingt-quatre caméras, équipées pour ces conditions extrêmes et installées au Groenland, en Alaska ou dans les Rocheuses, et malgré les péripéties qui jalonnent son entreprise, James Balog enregistre jour après jour l’impact du réchauffement climatique : la chute vertigineuse des icebergs et le retrait des glaciers.

Bouleversement accéléré des paysages
À travers des images spectaculaires autant qu’alarmantes, le documentaire retrace cette folle épopée, ses risques et ses résultats. Au plus près de James Balog, dont le projet photographique devient le combat d’une vie, il apporte des preuves irréfutables du bouleversement accéléré des paysages, comme celui du glacier Columbia, au Canada, qui a reculé de quatre kilomètres en seulement trois ans. Un réquisitoire efficace et nécessaire pour éveiller les consciences sur l’état de la planète.

No comments:

Post a Comment