Saturday, 25 February 2017

Un oursin dans la poche réalisé par Pascal Thomas



Nelly Fitzpatrick (Brigitte Gruel), que son riche amant vient de quitter, se retrouve seule. Ses activités journalistiques la mettent en contact avec un inventeur modeste, Howard Bachs (Darry Cowl), qui a mis au point des instruments de musique mécaniques mais qui est aussi compositeur et librettiste. Celui-ci a pour client le milliardaire Benjamin (Maurice Rich), un collectionneur de jouets de 35 ans, toujours maintenu en tutelle financière par son père, dont le grand ami est Félix Pigouilloux (Bernard Ménez), un autre milliardaire. Le grand père de Nelly, "un ami de la musique et des arts", se prend de passion pour une chanson écrite par Howard et le pousse à la faire éditer. C'est un succès immédiat et le grand-père, encouragé, décide de ne pas s'arreter en si bon chemin. Il opte cette fois pour un livret opérette, The Good Old Times, toujours du modeste et talentueux Howard Bachs. En peu de temps il trouvera théatre, artistes, metteur en scène et meme deux mécènes : Benjamin et Félix Pigouilloux. Un seul personnage va cruellement manquer : l'argent. Car, si on ne prete qu'aux riches, il est aussi quasiment impossible de leur emprunter quoi que ce soit. C'est ce que découvriront à leurs dépens les animateurs du "Good Old Times".

No comments:

Post a Comment