Monday, 20 March 2017

Frères des arbres - L'appel d'un chef papou réalisé par Marc Dozier & Luc Marescot



suite

Afin d’alerter sur les ravages de la déforestation, le chef papou Mundiya Kepanga invite à comprendre la forêt de l'intérieur. Un voyage poétique avec un guide d'exception.

Originaire des Hautes-Terres en Papouasie-Nouvelle-Guinée, Mundiya Kepanga, chef de la tribu des Hulis, vit dans l'une des dernières forêts primaires de la planète. Elle abrite des espèces de plantes, d'arbres, d'insectes et d'oiseaux qui n'existent nulle part ailleurs. Sous l'effet de la déforestation, cet écosystème unique au monde est aujourd'hui menacé de disparition. Afin d'alerter l'opinion sur cette situation préoccupante, Mundiya partage, avec ses mots, son histoire et celle de sa forêt. Loin des statistiques et des rapports alarmistes, il parle, avec simplicité, de la nature, que ce soit lors de grandes réunions internationales, ou bien lors de rencontres avec des locaux. À travers ses questions, faussement ingénues, ce fervent défenseur de l'environnement – et fin observateur du monde occidental – pointe du doigt nos contradictions, et son regard s'inscrit comme un pont entre deux mondes. Un rôle de passeur qui l'a amené à offrir sa coiffe la plus précieuse au Musée de l'Homme. Avec cette donation, il adresse un message à l'humanité : sa forêt est un patrimoine universel qu'il faut sauvegarder.

Voix de la forêt
Après plus d'une dizaine de voyages à travers l'Europe et les États-Unis, que le réalisateur Marc Dozier a suivis, Mundiya est devenu l'ambassadeur des peuples autochtones. Dans ce documentaire captivant, il relate son parcours à la manière d'un conteur traditionnel, tout en faisant part de ses inquiétudes sur l'avenir des forêts. Riche de métaphores, son discours direct interpelle avec force.

No comments:

Post a Comment