Monday, 13 March 2017

Les raisins de la guerre réalisé par Emmanuel Amara



Pendant l'Occupation, le vignoble français a été consciencieusement pillé par les Allemands, au même titre que les musées et les galeries d'art. Dix millions et demi de bouteilles des meilleurs crus sont ainsi volées entre 1940 et 1944. Dans chaque région viticole, le négoce est pris en main par un «Wein Führer» qui achète, souvent à vil prix, des grands vins qu'il revend ensuite avec un profit conséquent. Cependant, dès l'armistice de juin 1940, la résistance s'organise. Dans toute la France, des vignerons et des négociants tentent de sauver ce trésor national en sabotant des vignes ou en cachant de précieuses bouteilles. A l'inverse, d'autres font fortune en collaborant avec l'occupant.

No comments:

Post a Comment