Tuesday, 7 March 2017

Overgames réalisé par Lutz Dammbeck



Comment, du laboratoire à l’asile en passant par un jeu télé populaire, la psychiatrie a voulu "guérir" la nation allemande post-nazie.

C’est un fait peu connu : durant la Seconde Guerre mondiale, un groupe de psychiatres américains s'intéresse à ce qu'il estime être la folie collective de l’Allemagne. En 1943, dans son essai L’Allemagne est-elle incurable ?, le jeune psychiatre Richard M. Brickner, proche de l’anthropologue Margaret Mead, diagnostique ainsi chez les Allemands une paranoïa collective. Il propose une "rééducation" thérapeutique, mise au point dans certains hôpitaux américains et impliquant notamment des jeux proposés aux patients. Transposées sur petit écran avec des candidats ordinaires, ces expériences donnent lieu à une version allemande de jeu télévisé, qui fut populaire dans la RFA des années 1960. Sa découverte inspire au réalisateur Lutz Dammbeck une étonnante enquête historique, qui le mène des asiles psychiatriques du milieu du XXe siècle à l'Allemagne contemporaine.

No comments:

Post a Comment