Thursday, 20 April 2017

Le Grand Tour des littératures - Les États-Unis de John Steinbeck réalisé par André Schäfer & Jascha Hannover



En 1960, John Steinbeck part à la découverte des États-Unis à bord de son mobile home. Accompagné de son caniche Charley, l’écrivain arpente pendant onze semaines les routes de son pays, pour tenter de comprendre ses compatriotes et contemporains. Dans "Voyage avec Charley", il chronique les dérives d’une société de consommation encore gangrenée par le racisme.

En 1960, deux ans avant de recevoir le prix Nobel de littérature, John Steinbeck part à la découverte des États-Unis à bord de son mobile home, baptisé Rossinante, comme le cheval de Don Quichotte. Accompagné de son caniche Charley, l’écrivain arpente pendant onze semaines les routes de son pays, pour tenter de comprendre ses compatriotes et contemporains. Un road trip de quelque 16 000 kilomètres à partir de New York, où il réside. En traversant à l’aller le nord-est jusqu’à la Californie, puis au retour le Texas et la Louisiane, l’auteur des Raisins de la colère porte un regard désenchanté sur l’Amérique. Dans son ouvrage Voyage avec Charley, celui qui a dépeint avec force les ravages de la Grande Dépression chronique les dérives d’une société de consommation, laquelle reste aussi, à l’aube des sixties, gangrenée par le racisme.

No comments:

Post a Comment