Saturday, 17 June 2017

L’archéologie à l’heure du high-tech réalisé par Susanne Brahms



Des milliers de nouveaux sites archéologiques ont pu être mis au jour grâce à des méthodes issues de la géophysique, initialement utilisées dans le domaine militaire. À Berlin, où des archéologues font appel à des créateurs de jeux vidéo pour recréer ce qui a disparu, les techniques de pointe nous plongent de façon saisissante dans l’Antiquité.

Qu'elle serve à repérer les traces en Irlande de remparts circulaires mentionnés dans les légendes et de tumulus du néolithique, ou des épaves sous-marines dans le port de Bremerhaven, la technologie permet aujourd’hui des avancées considérables en matière d'archéologie. Des milliers de nouveaux sites ont ainsi pu être découverts grâce à des méthodes issues de la géophysique, initialement utilisées dans le domaine militaire, notamment pour détecter des sous-marins ennemis. À Berlin, où des archéologues font appel à des créateurs de jeux vidéo pour recréer ce qui a disparu, les techniques de pointe nous plongent de façon saisissante dans l’Antiquité. La copie virtuelle d’un temple d’Alep dévasté par les bombes a ainsi pu être réalisée, le monument ayant été scanné au millimètre près avant le déclenchement de la guerre…

No comments:

Post a Comment