Saturday, 8 July 2017

Gabrielle ou le saut de l'ange réalisé par Bernadette Saint-Remi



Il y a quinze ans, Gabrielle s'appelait Bruno. Elle était un homme marié, père de deux enfants, et mal dans sa peau. Après son divorce, le chemin pour aller de "lui" à "elle" a été douloureux. Mais de démarches administratives en traitements hormonaux, d'opérations chirurgicales en travail sur soi, Gabrielle a pu apprivoiser son corps, magnifier une féminité qu'elle cultive avec soin.

Il y a encore une quinzaine d'années, Gabrielle s'appelait Bruno. Elle était un homme marié, père de deux enfants. Un homme mal dans sa peau, en proie à la tristesse, pas à sa place. Après son divorce, le chemin pour aller de "lui" à "elle" a été douloureux. Mais de démarches administratives en traitements hormonaux, d'opérations chirurgicales en travail sur soi, Gabrielle a pu apprivoiser son corps, magnifier une féminité qu'elle cultive avec soin. Transgenre, elle a dû faire face au regard des autres, au trouble de ses anciens collègues, à la gêne d'inconnus croisés dans la rue, à l'incompréhension de ses proches. Aujourd'hui, elle fait ce qu'elle peut pour étouffer son chagrin lorsqu'elle pense à son fils et à sa fille qui lui ont fermé leur porte. La nuit, elle va parfois danser, et le jour, quand elle ne se rassasie pas de tendresse et de paroles auprès d'un frère, d'un ami ou d'un amoureux, elle met toute son énergie à trouver un emploi dans son domaine, l'informatique. Suivie par Bernadette Saint-Remi pendant près d'un an à Bruxelles, où elle vit, Gabrielle oscille entre un sourd découragement et un féroce appétit de vivre. Obstinée, elle suit la route semée d'embûches qu'elle a choisi de s'inventer : "Chez moi, l'avenir est ouvert. La seule chose que je sais, c'est que je ne redeviendrai pas un garçon." Le portrait émouvant d'une femme magnifique.

No comments:

Post a Comment