Wednesday, 5 July 2017

Japon, la tentation nationaliste réalisé par Kenichi Watanabe



Alors que ses relations diplomatiques se dégradent, le Japon est-il sur le point de se réarmer ? Une plongée instructive dans un pays qui se fracture sous la poussée du nationalisme.

Au lendemain de la Seconde Guerre mondiale, le Japon doit rompre avec sa politique militariste et s’achemine vers une démocratie pacifiste garantie par la Constitution. Pourtant, un peu plus de soixante-dix ans plus tard, la conclusion d’un accord de paix avec la Russie se heurte toujours au différend sur les îles Kouriles, revendiquées par l’archipel nippon. Dans la ligne de mire d’une Corée du Nord nucléarisée, et sous le feu des critiques de Séoul qui lui reproche un demi-siècle de colonisation, le pays entretient en outre des relations tendues avec son puissant voisin chinois, sur fond de lutte pour le contrôle des voies maritimes dans le Pacifique. Parallèlement, la résistance d’Okinawa au projet de construction de nouvelles bases militaires américaines a contribué à durcir les rapports entre Tokyo et Washington. Plébiscitant un pouvoir fort depuis la catastrophe de Fukushima, qui a mis en lumière de graves dysfonctionnements au sommet de l’État, les électeurs japonais ont donné au parti libéral-démocrate de Shinzo Abe deux tiers des sièges au Sénat, ouvrant la voie à une possible révision de la Constitution.

Dangereuse dérive
Ce film éclairant, signé Kenichi Watanabe (Le monde après Fukushima), explore les liens entre la modernisation de l'archipel nippon et sa confrontation à l'Occident, ainsi que les racines et les impacts d'une dérive nationaliste qui ravive les tensions géopolitiques et fragilise la démocratie.

No comments:

Post a Comment