Saturday, 1 July 2017

Judy Garland - Le crépuscule de l’arc-en-ciel réalisé par Annette Baumeister & Jobst Knigge



Actrice oscarisée et chanteuse ovationnée, l’enfant de la balle Judy Garland (1922-1969) ne connut pas le même succès dans sa vie privée : alcoolisme, pharmacodépendance, dépression chronique, mais aussi ennuis financiers et rien moins que quatre divorces. Une surdose de médicaments, dont on ignore si elle est accidentelle ou volontaire, finira par l’emporter, à l’âge de 47 ans.

Judy Garland signe son premier contrat à l’âge de 14 ans, avant de percer trois ans plus tard, en 1939, en incarnant Dorothy dans Le magicien d’Oz, film dans lequel elle interprète l’immortel "Over the rainbow" – tube qui a fait d’elle une icône de la communauté homosexuelle. Sa carrière sera dès lors prolifique avec trente-deux longs métrages, cinq cents émissions, plus de mille concerts, cent singles et une douzaine d’albums. En 1954, elle marque un second film de son empreinte inoubliable : Une étoile est née de George Cukor. S'ensuivent quelques passages moins marquants au cinéma, compensés par des concerts devant des publics enthousiastes. Mais Judy Garland doit faire face à divers problèmes personnels : alcoolisme, pharmacodépendance, dépression chronique, mais aussi ennuis financiers et déboires amoureux qui se solderont par quatre divorces (notamment de Vincente Minnelli). Une surdose de médicaments, dont on ignore si elle est accidentelle ou volontaire, finira par l’emporter, le 22 juin 1969 à Londres, à l’âge de 47 ans. Annette Baumeister et Jobst Knigge retracent la carrière de la star américaine, qui continue d’inspirer de multiples artistes, dont le chanteur canadien Rufus Wainwright, qui lui a consacré un spectacle. Le fils de l’actrice, Joey Luft, témoigne également dans ce film.

No comments:

Post a Comment