Sunday, 2 July 2017

Un siècle d'écrivains - Saint-John Perse réalisé par Jean-Denis Bonan & Jean-Paul Brighelli



L'émission a été réalisée par Jean-Denis Bonan, réalisateur de télévision célèbre pour des portraits de grande qualité (le plus récent – une merveille : Paul Gauguin, un goût barbare). Le synopsis suivi pour ce portrait de Saint-John Perse est celui du parcours biographique et emprunte une progression certes linéaire mais très inventive dans ses transitions : les trouvailles de scénarisation sont remarquables et génèrent des enchaînements très harmonieux. Le réalisateur a choisi d'exploiter certaines archives inédites pour l'émission, ce qui lui donne une valeur irremplaçable que les persiens apprécieront. Citons notamment le document vidéo du Discours de réception du Grand Prix national des Lettres remis par André Malraux en 1959 – au début de l'émission ; plus tard, des archives filmées provenant du fonds Auchincloss de la Fondation Saint-John Perse nous livrent des images très rares de Saint-John Perse aux Vigneaux.

Le conseiller littéraire et documentaire de l'émission fut Jean-Paul Brighelli, critique et auteur de manuels bien connus, qui a su allier ici la souplesse du récit chronologique et l'approche précise de l'œuvre. Cette approche est à vrai dire facilitée par la sollicitation d'intervenants très utiles, surtout Joëlle Gardes-Tamine, qui nous gratifie au cours du document, d'une présentation des facultés d'invention – et de dissimulation – de l'homme et des principes de création du poète.

On regrettera néanmoins (mais cet avis n'engage que moi) les lectures des poèmes par Pierre-André Boutang... Heureusement, celles qui sont effectuées par Pauline Macia sauvent largement cette déficience... France 3 a réussi là, en somme, un pari étonnant : un second portrait de Perse, absolument saisissant, grâce au talent de Jean-Denis Bonan.

No comments:

Post a Comment