Monday, 7 August 2017

Génération entrepreneurs réalisé par Stéphan Moszkowicz



Concernés par les injustices et les dérèglements planétaires, Christelle, Anthony et Soufiane ont décidé, à moins de 30 ans, de monter une entreprise à vocation sociale. De l’utopie à la réalité, Stéphan Moszkowicz a filmé pendant plusieurs mois leurs doutes, leurs désillusions et leurs succès.

À Montauban, Christelle, 26 ans, a pour projet d’ouvrir une micro-crèche trilingue à destination de parents recherchant un mode de garde occasionnel. Dans le Nord, à Denain, commune sinistrée depuis la fermeture d’Usinor, Soufiane, 28 ans, s’apprête à monter un garage solidaire. Son concept : former à la mécanique des personnes en difficulté, tout en proposant des tarifs accessibles. À Nancy, Anthony, 28 ans, mise aussi sur la réinsertion sociale : il a entrepris de collecter des meubles usagés, de les retaper et de les customiser avec une équipe mêlant créatifs, bénévoles et précaires. Après avoir longuement mûri leur projet, tous trois sont sur le point de débuter leur activité.

De l’utopie à la réalité
Pour les sociologues, la génération Y, qui évolue dans un contexte d’urgence et de précarité, se caractérise par une quête de sens. Concernés par les injustices et les dérèglements planétaires, Christelle, Soufiane et Anthony ont décidé, à moins de 30 ans, de monter une entreprise à vocation sociale. Recherche de financements, commande de matériel, gestion du personnel, démarchage de nouveaux clients, mais aussi difficulté à trouver un équilibre entre entrepreneuriat et vie privée… : Stéphan Moszkowicz a filmé pendant plusieurs mois leurs doutes, leurs désillusions et leurs succès, de l’utopie à la réalité.

No comments:

Post a Comment