Saturday, 23 September 2017

Palmyre, patrimoine menacé réalisé par Martin Papirowski



Entre Orient et Occident, la cité antique de Palmyre était, au temps des Romains, un lieu d’échanges et de commerce. Symbole de diversité et de tolérance, le site est devenu, lors de la guerre en Syrie, la cible de l’État islamique qui a pillé ses trésors archéologiques et détruit ses édifices emblématiques. Après la libération de la ville, des chercheurs tentent aujourd’hui de déterminer – à l’aide de mesures précises et d’images en haute résolution – l’étendue des destructions. Le sauvetage et la reconstruction de la "perle du désert" pourraient, à terme, amorcer le renouveau en Syrie.

Tambora, l’éruption qui a changé le monde réalisépr Florian Breier



C'est l'une des plus grandes catastrophes naturelles des cinq derniers siècles. Le 10 avril 1815, à Sumbawa, en Indonésie, le Tambora entre en éruption. En quelques jours, plusieurs mètres de cendres recouvrent l'île et toute vie disparaît dans un rayon de 500 kilomètres à la ronde. En plus de ses dix mille victimes directes, le cataclysme a des répercussions bien au-delà de l'archipel indonésien. Après le rejet de 60 millions de tonnes de dioxyde de soufre, un voile de particules se dépose sur une vaste partie du globe, faisant écran aux rayons solaires. Observé en Europe et sur la côte Est des États-Unis, ce brusque changement climatique déclenchera la première pandémie de choléra (partie du Bengale, en Inde), et privera l'hémisphère Nord d'été durant l'année 1816. Les mauvaises récoltes des années suivantes engendreront famines et émeutes contre les régimes en place, mais aussi la première grande vague migratoire européenne vers l'ouest des États-Unis.

Un événement cataclysmique
Exceptionnelle par son ampleur, l'éruption du Tambora intrigue de nombreux chercheurs, qui s'intéressent aussi bien aux vestiges ensevelis sur l'île de Sumbawa qu'aux roches autour de la caldera du volcan, aux archives de l'époque qu'à l'examen de carottes glaciaires prélevées au Groenland. Suivant dans leurs labos et sur le terrain ces spécialistes (archéologue, volcanologue, historien, climatologue, géographe, généticien), ce documentaire met en perspective les incidences de cet événement cataclysmique sur le climat, la santé humaine et l'évolution des sociétés occidentales de la première moitié du XIXe siècle. Illustrée par une abondante documentation iconographique, une plongée passionnante dans une catastrophe hors normes.

Le secret de la marche réalisé par Daniel Münter



Des images révolutionnaires réalisées grâce à la radiocinématographie ont permis de percer les mystères de la locomotion humaine et animale avec, à la clé, de fascinantes applications pratiques.

Les mystères de la locomotion humaine et animale avec, à la clé, de fascinantes applications pratiques.

Derrière sa simplicité apparente, la locomotion animale et humaine repose sur des mécanismes d'une grande complexité. Si l'anatomie comparée a été longuement étudiée par le biais de dissections, c'est à l'aide de modèles vivants, en mouvement, que l'on comprend au mieux la subtile coordination entre les os, les tendons et les muscles à l'oeuvre lorsqu'on marche, grimpe ou nage. À l'université Friedrich-Schiller de Iéna, l'équipe du biologiste Martin Fischer a su affiner cette compréhension grâce à une technologie hors du commun : une installation radiologique empruntée à la médecine, qui permet de visualiser l'intérieur d'un animal vivant en mouvement. À raison de 2 000 clichés par seconde, la radiocinématographie fait apparaître les plus petits détails des muscles, des os et des organes. Des images uniques au monde, qui trouvent une application précieuse en biomécatronique - la mise au point de robots aux mouvements inspirés de la nature - mais également en médecine ou en paléontologie. L'analyse poussée des mécanismes de la marche permettra-t-elle aussi de résoudre certains mystères de l'évolution ?

Les étonnantes vertus de la méditation réalisé par Benoît Laborde



La méditation est devenue un nouveau champ de recherche pour les scientifiques. Un documentaire éclairant sur ses bienfaits pour notre santé. Il présente également un panorama des nouvelles applications médicales que la pratique de la méditation pourrait ouvrir dans un avenir proche.

Psychiatres, neurologues et biologistes moléculaires s'intéressent de plus en plus aux effets bénéfiques de la méditation sur le fonctionnement de notre cerveau et de notre organisme. Leurs découvertes récentes ont permis de faire entrer des techniques de méditation dans les hôpitaux, aux États-Unis et en Europe, où elles sont utilisées, en accompagnement thérapeutique, pour réduire, notamment, les douleurs chroniques et le stress lié à de nombreuses pathologies.

Des liens complexes

Véritable gymnastique cérébrale, la méditation réduirait les effets toxiques engendrés par les hormones du stress et aurait ainsi une action bénéfique sur les inflammations chroniques, les défenses immunitaires ou la dégradation de nos cellules. Sa pratique aurait également le pouvoir de modifier l'anatomie du cerveau, qui reste plastique tout au long de la vie, et contribuerait à freiner le vieillissement cérébral. Suivant plusieurs expériences en cours, ce passionnant documentaire décrypte les liens physiologiques complexes entre le "cerveau méditant" et l'organisme. Il présente également un panorama des nouvelles applications médicales que la pratique de la méditation pourrait ouvrir dans un avenir proche.

Friday, 22 September 2017

Fortune et infortunes des Bettencourt réalisé par Gérard Miller



L'histoire de la famille Bettencourt, plus grande fortune de France, une saga économique, familiale, industrielle et sociétale faite d'ombres et de lumière.

Ai Weiwei : Evidence réalisé par Grit Lederer



L’artiste chinois Ai Wei Wei, qui vit depuis 2015 en Allemagne, a créé la polémique à la dernière Mostra de Venise avec son documentaire "Human Flow". Le documentaire "Evidence", qui date de 2014, montre comment l’artiste et activiste parvenait, depuis Pékin, à préparer une exposition de ses oeuvres à Berlin, et ceci malgré une surveillance permanente des autorités chinoises.

En 2014, une équipe d’ARTE avait rendu visite à Ai Weiwei dans son atelier situé à la périphérie de Pékin, pour s’entretenir avec lui alors qu'il péraparait une exposition de son travail à Berlin. Composée d’œuvres monumentales, de photos et de vidéos, l'exposition "Evidence", installée au Martin-Gropius-Bau, témoignait une fois de plus de sa rébellion face à un régime qui cherchait à le bâillonner. Avec l’aide de Gereon Sievernich, directeur du Martin-Gropius-Bau, l’artiste avait élaboré une logistique sophistiquée permettant d'acheminer sa production à destination. L'exposition comprenait notamment une reconstitution grandeur nature de la cellule dans laquelle il a été incarcéré durant quatre-vingt-un jours entre avril et juin 2011.

Les secrets du festin chinois réalisé par Fabrice Monod & Fanghui Wang

Les secrets du festin chinois

Tous les cinq ans, un grand concours de cuisine chinoise se déroule pendant cinq jours à Pékin.

Profitant de l'événement, ce documentaire a suivi deux équipes concurrentes, parmi les favorites en compétition, représentant les cuisines du Sichuan et de Canton.

Le concours permet également de présenter les quatre grandes écoles de cuisiniers du pays -celle du Shandong, du Sichuan, de la région côtière de l'Est (Jiangsu, Shangai) et, enfin, de Canton, où la gastronomie est la plus développée- et de découvrir le raffinement de cette cuisine millénaire.

Enfin, le film présente un des fondements de la cuisine chinoise, qui trouve ses racines dans la conception asiatique du monde, à travers les cinq éléments et le couple Yin-Yang...

Le procès du viol réalisé par Jean-Yves Le Naour



En 1978, à Aix-en-Provence, s'ouvre le procès des violeurs de deux jeunes femmes, Anne Tonglet et Aracelli Castellano, agressées dans les calanques de Marseille quatre ans plus tôt. Comme à Bobigny, lorsqu'elle avait transformé le procès de Marie-Claire en procès de l'avortement, Gisèle Halimi, l'avocate des deux victimes, se saisit du fait divers pour instruire le procès du viol. Au terme de débats houleux, durant lequel l'avocate s'oppose à Gilbert Collard, alors jeune avocat des violeurs, les trois hommes sont finalement condamnés à de lourdes peines pour l'époque. L'affaire entraîne une modification de la législation, requalifiant le délit de viol en crime.

Niaqornat, un village au bout du monde réalisé par Sarah Gavron



Au Groenland, à Niaqornat, village du bout du monde habité par 59 âmes, le quotidien est bouleversé par la fermeture de l’usine. Le documentaire suit Lars, 16 ans, élevé par ses grands-parents et qui rêve de New York, le maire qui est aussi chasseur, Annie, mémoire vivante de la communauté et un étranger, Ilannguaq, Inuit venu s’installer après avoir rencontré sa femme sur Internet.

Au Groenland, à Niaqornat, village du bout du monde habité par 59 âmes, le quotidien est bouleversé par la fermeture de l’usine. Le film suit Lars, 16 ans, élevé par ses grands-parents et qui rêve de New York, le maire qui est aussi chasseur, Annie, mémoire vivante de la communauté et un étranger, Ilannguaq, Inuit venu s’installer après avoir rencontré sa femme sur Internet. Une chronique de quatre saisons qui dévoile un mode de vie menacé.

Thursday, 21 September 2017

Angela Merkel, une histoire allemande réalisé par Virginie Linhart



Dirigeante incontournable sur la scène internationale, Angela Merkel a été consacrée par Barack Obama meilleure alliée des Etats-Unis. Elle est la première à qui Emmanuel Macron, une fois élu, a rendu visite. Appelée «Mutti» (Maman) par ses compatriotes, la chancelière est l'unique Européenne à avoir l'oreille de Vladimir Poutine, avec lequel elle parle le russe appris dans son enfance passée en RDA. Le film retrace la trajectoire de cette femme fascinante, tant par ses origines de fille de pasteur et scientifique de haut niveau, que par la fulgurance de son ascension. Elle ne mettra que quinze ans à accéder au sommet de l'Etat allemand et exerce depuis un pouvoir qui fascine. Angela Merkel est-elle une dame de coeur ou une dame de fer ? Se pencher sur l'itinéraire personnel et politique de la chancelière offre des éléments de réponse.

Des livres et des nuages réalisé par Pier Paolo Giarolo



Dans un village perdu dans les Andes péruviennes, à 4 000 mètres d'altitude, la petite Sonia attend impatiemment l'arrivée de nouveaux livres. L'approvisionnement est lent et aléatoire : le bibliothécaire transporte son chargement sur les épaules à travers la montagne, pendant de longues heures de marche. Au Pérou, les bibliothèques rurales sont modestement fournies : elles se composent de quelques dizaines de livres que les communautés de campesinos s'échangent. En lisant, certains ont à appris à cuisiner, d'autres à tisser, à associer des couleurs, à se soigner ou à défendre leurs droits. Sélectionné dans de nombreux festivals, ce film montre le lien étroit entre la lecture et la pratique.

Courte tête réalisé par Norbert Carbonnaux



Un brillant escroc, Olivier Parker, engage un petit vendeur de tuyaux, Amédée, pour escroquer un provincial naïf, Ferdinand Galiveau, marchand de poulets.

Rebaptisé Teddy Morton et devenu jockey, Amédée doit monter une jument sur laquelle Ferdinand, conseillé par Parker, doit miser. Absolument convaincu de sa mystification, Parker mise sur un toquard qui perd, bien sûr, alors qu'au dernier moment Galiveau ayant misé sur un outsider, gagne une fortune. Il ne reste plus à Parker qu'à trouver un autre pigeon.

Wednesday, 20 September 2017

Le gendarme en balade réalisé par Jean Girault



Le Gendarme en balade est un film français réalisé par Jean Girault, sorti en 1970 avec Louis de Funès et Michel Galabru dans les rôles principaux. Ce film, le quatrième de la série du Gendarme, est précédé par Le gendarme se marie et suivi par Le Gendarme et les Extra-terrestres.

Le maréchal des logis chef Cruchot a été mis à la retraite comme tous les membres de la brigade, remplacés par une équipe plus jeune et aux méthodes plus modernes.

Six mois plus tard, Cruchot s'ennuie ferme en retraite dans le château de son épouse, pourtant débordante d'attention à son égard pour le sortir de sa morosité : promenades à cheval, système de surveillance ultra-sophistiqué de la propriété n'obéissant qu'à ses ordres, visite du curé… Rien n'y fait, même le lavage de la voiture qu'il revendique.

Lors d'une visite inopinée, l'adjudant Gerber et sa femme, pris au départ pour des intrus, tombent dans une ancienne oubliette grâce au fameux système de détection radar offert par Josépha. Cruchot montre alors à Gerber son musée-souvenir, ils évoquent leur passé révolu à la gendarmerie de Saint-Tropez. Puis ils reçoivent un vieux compagnon de service, le gendarme Merlot, qui leur apprend que Fougasse est devenu amnésique.

Également accompagnés de leurs collègues Tricard et Berlicot, ils décident d'aller porter secours à leur ancien camarade et de faire un pèlerinage aux sources. Cependant, trop excités à l'idée de porter à nouveau l'uniforme, les Gendarmes entrent dans l'illégalité, côtoient malgré eux les hippies, déjouent un jeu d'enfants extrêmement dangereux et retrouvent cette sympathique et bienvenue complicité avec les sœurs dont la meilleure conductrice (sœur Clotilde) est devenue Mère supérieure du couvent désormais orphelinat. Malgré la traque acharnée de leurs successeurs, ils brilleront une fois de plus. Ainsi ridiculisés, les « nouveaux » devront rendre la place à leurs aînés, trop heureux de reprendre leur poste de gendarmes de Saint-Tropez et de recevoir un hommage mérité.

Les durs à cuire réalisé par Jacques Pinoteau



Les Durs à cuire (Les Durs à cuire ou comment supprimer son prochain sans perdre l'appétit) est un film français réalisé par Jacques Pinoteau, sorti en 1964

Au soir de la « première » de sa nouvelle pièce dans un théâtre des Boulevards, Germain regagne sa calme propriété banlieusarde pour y goûter les joies de la vie conjugale et de l'amitié. Il est heureux, en effet, de retrouver sa charmante épouse, Rika, sa dévouée et jolie secrétaire, Josette, et ses deux inséparables amis : Robert, un camarade de guerre qui ne le quitte jamais, et Louis, son collaborateur littéraire. Au moment où Germain franchit le perron de sa demeure, une cheminée s'abat presque sur lui. Cette chute insolite, bientôt suivie de la rupture des freins de sa voiture, ne laisse pas de l'inquiéter. Ne serait-il plus en sécurité chez lui ? Qui donc voudrait le supprimer ? Germain charge alors un détective privé, Rossignol, de mener l'enquête. Il croit à tort que sa femme le trompe avec son ami Louis et que ce dernier, aidé du parasite Robert, ne cherche qu'à le supprimer. Alors, pour se venger, lui, le spécialiste au théâtre du crime parfait, décide de les assassiner ; mais, tandis qu'il déploie des trésors d'ingéniosité farfelue pour arriver à ses fins, une main inconnue, et combien habile, devance tous ses crimes. Il y a de quoi perdre la tête ! Et c'est ce qui se produit lorsque Germain, se croyant trompé, découvre que sa secrétaire dont il a fait, par dépit, sa maîtresse, est une femme escroc au service du maître-chanteur Rossignol, et que sa gentille épouse, Rika, a décidé de supprimer les ennemis de son mari pour le protéger. Tout ce joli monde, survivant, sera dépêché d'urgence à l'hôpital psychiatrique, accueilli par un professeur de médecine qui ne laisse pas d'être inquiétant !

Le grand tour de Suisse - Du Tessin à Appenzell réalisé par Cristina Trebbi



Visite des différents cantons suisses, entre traditions locales et majestueux paysages helvétiques. Dans ce volet : escapade à Zurich, puis direction la région du Toggenburg, escale dans la ville d’Einsiedeln et enfin détour par le lac des Quatre-Cantons et le Rotstockhütte.

À Zurich, dans le nord du pays, l’apicultrice Helena Greter nous présente une facette méconnue de la métropole : son paradis des abeilles. Direction la région du Toggenburg, où Astrid Nigg cueille des herbes et des fleurs qui lui serviront plus tard dans la confection de savons artisanaux. Puis on fait escale dans la ville d’Einsiedeln, dont l’abbaye abrite une Vierge noire qui attire les pèlerins du monde entier. Après un détour par le lac des Quatre-Cantons et une rencontre avec l’un des derniers pêcheurs en activité de cette zone, cap sur le Rotstockhütte, un refuge perché à plus de 2 000 mètres dans l’Oberland bernois, ravitaillé chaque semaine par hélicoptère.

Tuesday, 19 September 2017

Aux portes du Cosmos réalisé par Serge Tignères



Le cosmonaute japonais Satoshi Furukawa a une mission : filmer depuis la Station Spatiale Internationale trois phénomènes spectaculaires : les étoiles filantes, les aurores boréales et les sprites, éclairs aux formes étonnantes qui se dirigent du ciel vers l'espace. Ils sont tous visibles à la frontière entre l'espace et l'atmosphère. Grâce à une technologie de pointe, une nouvelle caméra à très haute sensibilité permet de capter à près de 400 kilomètres de la Terre des vues exceptionnelles. Autre aventure scientifique, la visite de la station orbitale en compagnie du spationaute Léopold Eyharts.

Billie Holiday : un supplement d'ame réalisé par Katja Duregger



Billie Holiday (1915-1959) n’a pas eu une enfance facile, entre viol et maison de redressement. Mais le quartier du port de Baltimore où elle a grandi était aussi celui des boîtes de jazz. En 1929, elle rejoint sa mère à New York et commence à chanter dans les bars de Harlem... Portrait d’une grande dame du jazz.

Billie Holiday (1915-1959) n’a pas eu une enfance facile. Née d’une mère mineure à la dérive, elle a été violée une première fois à l’âge de 11 ans, puis condamnée par un tribunal pour enfants et placée dans une maison de redressement catholique... : autant de drames qui ont concouru à forger son caractère de battante. Le quartier du port de Baltimore où elle a grandi étant aussi celui des boîtes de jazz, elle participe très tôt aux concours entre musiciens en vogue à l'époque. En 1929, elle rejoint sa mère à New York et commence à chanter dans les bars de Harlem. Remarquée par un producteur de disques, elle enregistre avec Benny Goodman, puis tourne un court métrage avec Duke Ellington. Sa carrière est lancée. Mais sa tournée de 1938 avec une formation exclusivement blanche la renvoie à son destin de femme noire confrontée à la ségrégation raciale dans le Sud…

Fuir le misérabilisme
Si le documentaire évoque aussi les amours souvent sulfureuses de la chanteuse et son addiction à la drogue, il ne la présente pas en victime. Car Billie Holiday, qui ne s’avouait jamais vaincue, a fait ses choix en connaissance de cause. Les témoignages du journaliste Dan Morgenstern, des interprètes Dee Dee Bridgewater et Cassandra Wilson, et de Julia Blackburn, auteure d'une biographie de la chanteuse, délivrent cette artiste unique des oripeaux du misérabilisme.

Spudwrench : l'homme de Kahnawake réalisé par Alanis Obomsawin



Randy Horne est un monteur de poutres d'acier de la communauté mohawk de Kahnawake, près de Montréal. Durant la crise d'Oka de 1990, il était connu sous le nom de «Spudwrench». Il se retrouva derrière les barricades pour empêcher la municipalité d'Oka d'agrandir un terrain de golf qui aurait empiété sur un territoire mohawk sacré.

Comme de nombreux autres Mohawks, Horne a parcouru le continent et travaillé sur certains des plus hauts édifices du monde, sans toutefois perdre de vue ses racines. Spudwrench, l'homme de Kahnawake est à la fois un portrait de Randy Horne et des générations de Mohawks audacieux qui l'ont précédé comme travailleurs dans la construction, et un regard unique derrière les barricades sur un homme qui défend avec passion un territoire sacré.

C'est le troisième film de la collection d'Alanis Obomsawin sur les évènements de 1990. Les deux autres sont Je m'appelle Kahentiiosta et Kanehsatake : 270 ans de résistance, un long métrage documentaire qui a remporté de nombreux prix un peu partout dans le monde.

À la recherche de Dawn réalisé par Christine Welsh



Long métrage documentaire de la réputée réalisatrice métisse Christine Welsh, levant le voile sur la triste expérience des femmes autochtones au Canada et mettant des visages sur cette tragédie nationale. Dawn Crey, Ramona Wilson et Daleen Kay Bosse ne sont que 3 des quelque 500 femmes autochtones portées disparues ou assassinées au Canada au cours des 30 dernières années.

Sunday, 17 September 2017

Yves Saint Laurent, Karl Lagerfeld, Une guerre en Dentelle réalisé par Stephan Kopecky



Karl Lagerfeld et Yves Saint Laurent appartiennent à la même génération. L'un est né dans le nord de l'Allemagne, l'autre à Oran, en Algérie. Ils se sont rencontrés lors d'un concours de stylisme en 1954. Très liés à leurs débuts, les deux couturiers ont entretenu jusqu'à la mort de Saint Laurent une relation parfois passionnelle. Alors que le milieu de la mode les a souvent considérés comme des rivaux professionnels, ils se sont, de leur côté, toujours estimés. Croiser les portraits et les destins de Karl Lagerfeld et d'Yves Saint Laurent, c'est plonger au coeur d'un demi-siècle de mode et de haute couture. C'est aussi raconter l'évolution de la société française, de ses moeurs et de ses modes de vie, des années 1960 aux années 2000.

Impressionnisme, éloge de la mode réalisé par Anne Andreu & Emerance Dubas



L’Impressionnisme est connu du grand public pour être une peinture de paysage mais il a aussi privilégié la représentation de la figure humaine dans son quotidien. Le documentaire raconte comment, au tournant des années 1860, la mode devient un enjeu de la modernité et comment le vêtement traduit l’air du temps. Historiens et créateurs d’aujourd’hui nous feront vivre cette révolution picturale.

Billie Holiday Un supplément d'âme réalisé par Katja Duregger



Billie Holiday (1915-1959) n’a pas eu une enfance facile, entre viol et maison de redressement. Mais le quartier du port de Baltimore où elle a grandi était aussi celui des boîtes de jazz. En 1929, elle rejoint sa mère à New York et commence à chanter dans les bars de Harlem... Portrait d’une grande dame du jazz.

Billie Holiday (1915-1959) n’a pas eu une enfance facile. Née d’une mère mineure à la dérive, elle a été violée une première fois à l’âge de 11 ans, puis condamnée par un tribunal pour enfants et placée dans une maison de redressement catholique... : autant de drames qui ont concouru à forger son caractère de battante. Le quartier du port de Baltimore où elle a grandi étant aussi celui des boîtes de jazz, elle participe très tôt aux concours entre musiciens en vogue à l'époque. En 1929, elle rejoint sa mère à New York et commence à chanter dans les bars de Harlem. Remarquée par un producteur de disques, elle enregistre avec Benny Goodman, puis tourne un court métrage avec Duke Ellington. Sa carrière est lancée. Mais sa tournée de 1938 avec une formation exclusivement blanche la renvoie à son destin de femme noire confrontée à la ségrégation raciale dans le Sud…

Fuir le misérabilisme
Si le documentaire évoque aussi les amours souvent sulfureuses de la chanteuse et son addiction à la drogue, il ne la présente pas en victime. Car Billie Holiday, qui ne s’avouait jamais vaincue, a fait ses choix en connaissance de cause. Les témoignages du journaliste Dan Morgenstern, des interprètes Dee Dee Bridgewater et Cassandra Wilson, et de Julia Blackburn, auteure d'une biographie de la chanteuse, délivrent cette artiste unique des oripeaux du misérabilisme.

Saturday, 16 September 2017

Les fabuleux pouvoirs de l'hypnose réalisé par Thierry Berrod & Pierre-François Gaudry



Très en vogue pour l’anesthésie et le traitement de la douleur, l’hypnose est désormais aussi utilisée pour vaincre les phobies, la dépression et les addictions. Enquête sur les vertus thérapeutiques de cette étonnante pratique.

Longtemps considérée comme une supercherie digne de manipulateurs de salon, l’hypnose connaît un regain d’intérêt dans le corps médical, d’autant que de nombreuses études scientifiques prouvent son efficacité, notamment comme méthode d’anesthésie et de traitement de la douleur. Un nombre croissant d’hôpitaux recourent ainsi à l’hypnothérapie lors d’accouchements ou d’interventions chirurgicales, afin de détourner le patient de son stress et d’atténuer les douleurs postopératoires, voire les réactions inflammatoires. Car l’hypnose "reprogramme" notre perception de la réalité. L’imagerie cérébrale révèle que la personne se soumettant à cette expérience de conscience altérée voit d’abord l’activité de son cerveau se réduire dans un état de relaxation, lequel la rend disponible à la suggestion. Durant cette seconde phase, les réseaux de l’émotion, de la vue et de la sensation fonctionnent intensément et l'activité du cerveau s'en trouve profondément modifiée.

Les mystères du cerveau
 Traitement des addictions, des phobies ou des traumatismes... : au travers d’entretiens avec des scientifiques, des médecins et des patients, ce documentaire propose un passionnant tour d’horizon des perspectives thérapeutiques de l’hypnose. Une expérience de semi-conscience qui témoigne une fois encore des mystères et de la puissance de notre cerveau, qui "voit ce qu’il croit". Aujourd’hui, les athlètes de haut niveau font aussi appel à cette technique afin de mieux maîtriser leur mental et d’accroître leurs performances. Mais le film met également en garde contre les dérives en la matière, le succès même de la méthode mettant au jour notre hypervulnérabilité.

Friday, 15 September 2017

Les Joueurs réalisé par Claude Barma



Les Joueurs est un téléfilm français de Claude Barma adapté de la pièce éponyme de Nicolas Gogol et diffusé en 1950. Ce téléfilm a participé également à la montée en notoriété de Louis de Funès.

Ikharev, tricheur professionnel rencontre trois amateurs de cartes aussi habiles et malhonnêtes que lui. Il s'associe à eux pour partager les bénéfices tirés de la candeur d'un cinquième joueur. Ils le trouvent rapidement et lui vident sa bourse. Ikharev exulte, jusqu'au moment où furieux, il constate que la prétendue victime est de mèche avec ses partenaires et qu'il perd 80 000 roubles dans l'aventure.

Le grand tour de Suisse - De Zurich à l’Oberland bernois réalisé par Cristina Trebbi



Visite des différents cantons suisses, entre traditions locales et majestueux paysages helvétiques. Dans ce volet : escapade à Zurich, puis direction la région du Toggenburg, escale dans la ville d’Einsiedeln et enfin détour par le lac des Quatre-Cantons et le Rotstockhütte.

À Zurich, dans le nord du pays, l’apicultrice Helena Greter nous présente une facette méconnue de la métropole : son paradis des abeilles. Direction la région du Toggenburg, où Astrid Nigg cueille des herbes et des fleurs qui lui serviront plus tard dans la confection de savons artisanaux. Puis on fait escale dans la ville d’Einsiedeln, dont l’abbaye abrite une Vierge noire qui attire les pèlerins du monde entier. Après un détour par le lac des Quatre-Cantons et une rencontre avec l’un des derniers pêcheurs en activité de cette zone, cap sur le Rotstockhütte, un refuge perché à plus de 2 000 mètres dans l’Oberland bernois, ravitaillé chaque semaine par hélicoptèr

Le grand tour de Suisse - Du Jura au Valais réalisé par Cristina Trebbi



Visite des différents cantons suisses, entre traditions locales et majestueux paysages helvétiques. Dans ce volet : arrêt dans la région des Franches-Montagnes, en Suisse romande, puis direction le Jura, la région de Lavaux et Montreux. Ce deuxième volet s’achève dans la station de Zermatt, au pied du mont Cervin.

"Le grand tour de Suisse" s'arrête dans la région des Franches-Montagnes, en Suisse romande. Là, Patrizia Mariani fait découvrir son travail d'équithérapeute. Puis direction le Jura en compagnie d’un conducteur de train, pour une initiation au cerclage du vacherin Mont-d’Or. Plus au sud, dans la région de Lavaux, de magnifiques vignobles en terrasses (classés au patrimoine mondial de l’Unesco) surplombent le Léman. À proximité de Montreux, rencontre avec l’auteur de bande dessinée Derib, dessinateur du célèbre personnage de Yakari. Ce deuxième volet s’achève dans la station de Zermatt, au pied du mont Cervin. Chaque année au mois de septembre le lieu accueille un festival de musique classique.

La route australe réalisé par Emilio Pacull



Expédition le long de la "ruta siete" qui traverse la Patagonie chilienne sur près de mille kilomètres, entre la cordillère des Andes et l'océan Pacifique.

Entre la cordillère des Andes et l’océan Pacifique, la Patagonie chilienne est l’un des derniers territoires vierges de la planète. Construite dans les années 1970, la route australe, que les Chiliens appellent aussi la "ruta siete", traverse la région du nord au sud sur près de mille kilomètres. Mais, source de progrès pour les habitants, la nationale a paradoxalement fragilisé la région. La prolifération de fermes d’élevage en mer, les projets de construction de barrages hydroélectriques et le réchauffement climatique font peser sur elle des menaces aux conséquences imprévisibles.

Thursday, 14 September 2017

Les Dolomites, sommets de légende réalisé par Kurt Mayer & Judith Doppler



Ancien massif de corail surgi de la mer, inscrit au patrimoine mondial de l'Unesco, les Dolomites abritent une faune riche. Les ours y côtoient chamois, marmottes et lièvres des neiges. La caméra s’attarde aussi sur l’aigle royal et ses techniques de chasse, qu’il s’agisse de capturer une proie ou de choisir une femelle. Culminant à 3 430 mètres, les sommets blancs ont donné naissance à de nombreuses légendes.

Logement, à qui profite la crise ? réalisé par Jean-Christophe Portes



12 millions de Français vivraient aujourd'hui sous un toit inadapté à leurs besoins, dans des appartements trop petits, trop chers, trop délabrés, ou trop éloignés, tandis que quatre millions de précaires seraient sans domicile personnel. La loi ALUR, sur le plafonnement des loyers, est trop souvent détournée, tandis qu'une forte spéculation s'installe autour des logements défiscalisés. Dans les villes «désertifiées», près de 130 000 logements sociaux sont inoccupés. A contrario, en région parisienne, plus de 600 000 habitants attendent une place dans des HLM trop souvent occupés par des privilégiés. Zoom sur la face cachée d'une crise qui ne cesse de s'aggraver.

Des Racines et des Ailes - Rois et bâtisseurs depuis Versailles réalisé par France 3



A la veille des Journées européennes du patrimoine, Des Racines & des Ailes installe son plateau au château de Versailles pour une émission spéciale consacrée aux rois bâtisseurs : Louis XIV mais aussi les pharaons d’Egypte. Depuis les toits du château, inaccessibles au public, Carole Gaessler vous fera découvrir une vue inédite sur le domaine, où des chantiers de prestige sont en cours. Nous aurons le privilège de pénétrer également dans la Petite Ecurie où sont conservées et protégées les plus belles statues de marbre – des chefs-d’œuvre mis à l’abri des intempéries.

Versailles, passionnément
Trois cents ans après sa construction, le château de Versailles, joyau architectural de notre patrimoine, se révèle vulnérable et nécessite une attention constante. Depuis 2003, de grands chantiers se succèdent pour redonner au domaine tout son éclat. Dans la salle des Gardes de la Reine, les restaurateurs redonnent vie à l’un des plus beaux plafonds du château, réalisé au XVII° siècle par le peintre Noël Coypel. Nous assistons à la renaissance de ce chef-d’œuvre qui était, il y a quelques mois encore, un trésor en péril.

Prochain chantier spectaculaire : la Chapelle royale. L’édifice le plus haut de Versailles et le plus prestigieux avec la Galerie des glaces, est dans un état de dégradation inquiétant. Ce chantier colossal va nécessiter quatre années de travaux. Frédéric Didier, Architecte en chef des monuments historiques, nous conduit sur les toits puis au cœur de la charpente pour nous faire prendre la mesure de l’urgence des travaux.

Aux limites du domaine royal, la maison de la Reine au cœur du Hameau de la reine est en pleine restauration. Ce petit village aux allures normandes a été la dernière réalisation commandée par Marie-Antoinette, vers 1780. Le Hameau n’avait pas été imaginé pour durer. Aujourd’hui, sur ce site fragile, les travaux s’enchaînent, pour restaurer le chaume sur les toits, ou bien encore pour remeubler la maison de la Reine…..

Dans le secret des Pharaons
L’Egypte est une véritable passion française. Nous avons suivi les découvertes d’archéologues français, dotés des dernières technologies numériques.

A Louxor, l’équipe d’Isabelle Régen travaille sur la plus grande sépulture jamais découverte dans le pays. En étudiant les textes de cette « tombe-bibliothèque » dans des conditions extrêmement difficiles, elle a pu découvrir le commanditaire de ce tombeau : Padiaménopé, un prêtre et intellectuel du VIIème siècle avant JC, qui fit inscrire sur les murs une anthologie des grands textes sacrés égyptiens. Nous explorons cette tombe, qui est également restituée pour la première fois, grâce à la photogrammétrie.

A quelques pas de cette tombe, se dresse un monument emblématique du règne de Ramsès II : le Ramesseum. Christian Leblanc et son équipe étudient depuis une quarantaine d’années cet édifice et viennent de le restituer en images virtuelles. Longtemps considéré comme un monument funéraire, il apparaît aujourd’hui comme un important centre du pouvoir économique et politique du pharaon.

Enfin, un mystère est peut-être sur le point d’être résolu : le phare d’Alexandrie, bâtiment mythique disparu au XIVème siècle, vient d’être reconstitué en 3 dimensions grâce aux travaux de l’archéologue française Isabelle Hairy. Les dernières découvertes effectuées par les équipes de plongeurs lui ont permis de proposer cette restitution, inédite et spectaculaire.

Wednesday, 13 September 2017

Du grand large aux Grands Lacs réalisé par Jacques-Yves Cousteau & Jacques Gagné



Long métrage documentaire avec le biologiste et navigateur Jacques-Yves Cousteau. Plus de 400 ans après Cartier, l'équipe de la Calypso suit la trace des explorateurs qui ouvrirent aux Européens les portes d’un continent neuf. Le commandant Cousteau et son équipe évalueront ce qui a changé sur les rivages et sous les eaux après quatre siècles d'occupation intensive par les humains.

Tuesday, 12 September 2017

À la conquête de Titan réalisé par Jonathan Tavel & Frédéric Ramade



Pour quelle raison Titan fascine-t-elle tant les astronomes du XXIe siècle ? Cette lune de la planète Saturne présente des proportions exceptionnelles. A titre de comparaison, elle est plus imposante que la planète Mercure. Surtout, Titan a la particularité d'être le seul satellite du système solaire à posséder une atmosphère dense. Certains estiment qu'elle est susceptible d'avoir permis le développement de certaines formes de vie. En 2004, la mission Cassini-Huygens a pu y déposer un robot après un voyage de 3 milliards de kilomètres qui a duré treize ans. On y observe des saisons, des lacs et des montagnes. Est-il envisageable de coloniser Titan ?

Coeurope réalisé par Giovanni Troilo



"On n'est pas dans un cadre de vie, on est dans un cadre de survie". Du passé industriel glorieux de Charleroi, cité minière belge, ne restent que des ruines. Un portrait à la fois sombre et poétique d'une ville européenne en déliquescence.

"On n'est pas dans un cadre de vie, on est dans un cadre de survie", lance un jeune rappeur de Charleroi. Situé au centre d'un bassin houiller autrefois appelé "Pays Noir", cette ville belge sinistrée concentre les difficultés de toute l'Europe : déclin industriel, taux de chômage élevé, hausse de la criminalité et identité commune fracturée. Difficile d'imaginer, au milieu des immeubles décrépis et des usines en sommeil, que Charleroi fut hier une cité prospère et dynamique, comme l'atteste un vieil immigré italien sur des images d'archives d'après-guerre. Parmi les représentants de ce microcosme, un père et son fils vidant les maisons de personnes seules décédées, une robuste dominatrice et un jeune homme, pâtissant du fossé social qui se creuse, témoignent de leur réalité.

Ville noire
Au travers de larges travellings sur les cités ouvrières, les usines, les autoroutes et les terrains vagues, au son d'une musique électronique planante, ce documentaire à la beauté saisissante capte les traces du déclin de Charleroi. Giovanni Troilo, qui a également consacré à la ville une série photographique, saisit le réel par bribes, alternant avec fluidité les récits des habitants, parfois bruts de décoffrage, et des séries de plans saccadés et renversés d'images hypnotiques qui révèlent la violence de leur quotidien. Dans cette région minière où la pluie ne cesse de tomber, le film laisse aussi entrevoir des moments de grâce et d'espoir, comme ce bal costumé dont les participants se déhanchent sur le tube des années 1980 de Desireless, "Voyage, Voyage".

Le mystère du code Pi - Martin Armstrong, escroc, dément ou génie ? réalisé par Marcus Vetter & Karin Steinberger



Mathématiques, finance, prédictions et prison : un documentaire thriller trépidant sur les mécanismes de l’économie mondiale et sur l’homme qui se targuait d’en avoir déchiffré les secrets.

Dans les années 1980, l’économiste américain Martin Armstrong a mis au point un modèle informatique prédisant avec une redoutable précision les crises et tournants de l’économie mondiale pour les décennies à venir. En s’appuyant sur le nombre pi et des théories liées aux cycles, il a pu prévoir, entre autres, le krach d'octobre 1987, l’éclatement de la bulle Internet de 2000 ou encore la crise de 2007, et a brillamment prodigué, pendant des années, des conseils d’investissement au sein de l’entreprise Princeton Economics International. Jusqu’au jour où le FBI a surgi dans ses bureaux pour lui confisquer son matériel et l’écrouer pour douze ans, sans procès. Martin Armstrong est-il un imposteur ou un économiste de génie ? Un lanceur d’alerte victime d’un complot ou un simple escroc ? L’homme aujourd’hui libre pointe du doigt les erreurs, faiblesses et abus du système économique actuel.

Informations, le grand complot réalisé par Fritz Ofner



Enquête sur les théories du complot et les fake news qui foisonnent à l’ère des réseaux sociaux. Ce documentaire montre combien ces fausses informations sont faciles à produire et à assimiler. Un marché de dupes qui rappelle, plus que jamais, la nécessité d’aiguiser notre esprit critique.

Avec les réseaux sociaux, une quantité d’informations contradictoires, mal sourcées et difficiles à vérifier, circule, favorisant l’explosion des théories du complot. De groupes Facebook en sites Internet alarmistes, on apprend, preuves "irréfutables" à l’appui, que les attentats de "Charlie Hebdo" seraient l’œuvre des services secrets français, que les Twin Towers n’auraient jamais été percutées par des avions ou encore que les premiers pas de l’homme sur la Lune auraient été recréés en studio. Nous ne serions donc que des pantins naïfs manipulés par des puissances occultes, des "maîtres du monde" qui noyauteraient les médias et la société toute entière : Illuminati, francs-maçons, lobbies juifs ou encore laboratoires pharmaceutiques.

Marché de dupes
Pourquoi ces théories fantaisistes, voire simplistes, continuent-elles de proliférer ? Avons-nous besoin d’ennemis clairement définis pour mieux expliquer des réalités dont les causes nous dépassent, et mieux supporter la complexité du monde ? Comment sont fabriquées et diffusées ces "intox" qui nous parviennent via les réseaux sociaux, et que révèlent-elles de nous-mêmes et de notre époque ? Et surtout, qui profite de notre peur de l’inconnu ? En interrogeant théoriciens du complot, historiens, psychologues et spécialistes des réseaux sociaux – mais aussi rédacteurs professionnels de "fake news", entre Paris, New York et Skopje –, ce documentaire montre combien ces fausses informations sont faciles à produire et à assimiler. Un marché de dupes qui rappelle, plus que jamais, la nécessité d’aiguiser notre esprit critique.

La guerre du renseignement réalisé par Friedrich Mose



Comment expliquer l'échec des services de renseignement en matière de lutte contre le terrorisme ? Une enquête brûlante sur les failles de la surveillance de masse et explore les solutions envisagées par les spécialistes pour remédier à ces dysfonctionnements.

Et si les attentats du World Trade Center avaient pu être déjoués ? C'est l'une des théories avancées par Bill Binney, ancien directeur technique de l'Agence nationale de sécurité américaine (NSA), qui a démissionné après le 11-Septembre. Bien avant Edward Snowden, il a dénoncé les méthodes inadaptées des services de renseignement dans la lutte contre le terrorisme, et notamment la collecte massive de données. Noyés dans un flot continu d'informations, les analystes ne parviennent pas à exploiter les data rapidement. Dans les années 1990, un programme baptisé "ThinThread", mis en place par la NSA, devait pourtant permettre de cibler les recherches en se concentrant uniquement sur les métadonnées utiles pour retracer les communications d'individus suspects. Mais quelques semaines avant l'attaque du 11-Septembre, le projet a été abandonné au profit d'intérêts financiers privés. Aux États-Unis, le marché de la surveillance est ainsi détenu à 80 % par des entreprises privées. Cette externalisation croissante des activités de renseignement prend des proportions inquiétantes, laissant la porte ouverte aux dérives.

Data-sceptiques
De Vienne à Washington, les experts de la lutte antiterroriste et les lanceurs d'alerte sont unanimes sur l'inefficacité de la surveillance de masse, aujourd'hui pratiquée par les plus grandes agences de renseignement. Cette enquête fouillée explore les solutions envisagées par les spécialistes pour remédier à ces dysfonctionnements, comme en Autriche, où une équipe d'analystes travaille sur une alternative ressemblant étrangement à celle du projet avorté "ThinThread". Tous espèrent être capables à terme d'anticiper les futurs attentats.

Démographie réalisé par Daniel Serre


suite


La Terre comptera bientôt neuf milliards d'êtres humains. Est-ce trop ? Dans ce documentaire, Daniel Cohn-Bendit met en lumière un paramètre souvent oublié dans les luttes contre l'accroissement des inégalités sociales, l'épuisement des ressources et le réchauffement climatique : la pression démographique. A travers des exemples asiatiques, européens, africains et américains, il aborde les questions-clés et les problématiques posées par la croissance démographique : surpopulation des villes, problèmes de ressources alimentaires, pollutions, éducation des jeunes. Démographes, urbanistes, écologues, géographes, agronomes, et responsables politiques apportent leur éclairage à cette question.

CIA, quand les patrons racontent (1/2) Les années sombres réalisé par Chris Whipple, Jules Naudet & Gédéon Naudet



Présente sur tous les continents, la CIA est l'organisation de renseignement la plus puissante du monde. Douze directeurs de la CIA et quelques-uns des principaux agents de l'organisation s'expriment ouvertement, face caméra, sur les polémiques soulevées depuis vingt ans par la lutte menée contre le terrorisme : torture, prisons secrètes, attaques de drones, assassinats présumés et la menace constante d'une nouvelle attaque sur le sol américain. Une question cruciale guide ce travail d'introspection : jusqu'où l'Amérique doit-elle aller pour protéger ses citoyens ?

Monday, 11 September 2017

Le Marché de l'amour réalisé par Philippe Rostan



Au Nord-Viêt Nam, au printemps, se rassemblent dans les montagnes des hommes et femmes mariés ou célibataires venant des ethnies Hmong et Daos. Cette tradition ancestrale est unique et en voie de disparition.

Le totem d'origine de G'psgolox réalisé par Gil Cardinal



En 1929, un totem mortuaire appartenant au peuple Haisla, le G'psgolox, est coupé et emmené en Europe. Il est retrouvé en 1991 dans un musée de Suède. Ce long métrage documentaire relate les efforts des Haisla du village de Kitamaat pour récupérer le précieux objet.

Poissons électriques en eaux troubles réalisé par Kira Ivanoff



En Amazonie, le biologiste Will Crampton étudie des espèces aquatiques dotées d'une arme secrète redoutable : l'électricité. Grâce à elle, ces super poissons peuvent communiquer, mettre en garde ou tuer concurrents et proies, et émettre des chocs si intenses qu'ils peuvent même arrêter le cœur d'un humain...

S'étendant sur six pays et plus de trois millions de km2 de forêts, de rivières et de plaines inondables, l'Amazonie abrite la plus grande diversité de vie sur la planète. Professeur de biologie à l'université d'Orlando, en Floride, le Dr Will Crampton étudie depuis plusieurs années des espèces aquatiques de ses rivières, lesquelles sont dotées d'une arme secrète redoutable : l'électricité. Grâce à elle, ces super poissons peuvent communiquer, mettre en garde ou tuer concurrents et proies, et émettre des chocs si intenses qu'ils peuvent même arrêter le cœur d'un humain.

Noix de coco : le fruit du paradis ? réalisé par Julia Le Correc



Attirés par les promesses d'un aliment naturel et riche en minéraux, les Français sont de plus en plus nombreux à être séduits par ce fruit venu des pays tropicaux, consommé presque exclusivement sous forme de produits dérivés. Son huile est utilisée pour cuire les aliments, ou encore en cosmétique. Dernière arrivée, l'eau de coco fait un carton partout dans le monde. La noix de coco a-t-elle réellement des effets bénéfiques sur la santé ? Des cocoteraies thaïlandaises aux forêts philippines en passant par Paris, enquête sur le nouvel or blanc des tropiques.

Paris 1907, la fureur Picasso réalisé par Jean-Loic Portron



À partir du célèbre tableau de Picasso Les demoiselles d'Avignon, Jean-Loïc Portron retrace l'extraordinaire effervescence artistique du Paris de la Belle Époque.

Il est peu de coups d'État dans l'histoire de l'art comparables par l'audace et le succès à celui que Picasso réalise en 1907 lorsqu'il montre à ses amis stupéfaits son tableau Les demoiselles d'Avignon. Picasso a 25 ans, il a quitté l'Espagne trois ans auparavant. Vivant dans la bohème du Bateau-Lavoir, une bâtisse de Montmartre investie par une colonie d'artistes sans le sou, partageant un atelier vétuste avec la belle Fernande Olivier, le jeune peintre n'est déjà plus un inconnu. Des collectionneurs (les Américains Gertrud et Leo Stein, le Russe Chtchoukine) ont remarqué sa prodigieuse habileté. Le poète Guillaume Apollinaire, voix écoutée au sein de l'élite artistique, chante ses louanges. Un jeune Allemand de 23 ans, Daniel-Henry Kahnweiler, est fasciné par le génie qu'il discerne dans ses toiles. Celui qui deviendra le marchand et l'ami de Picasso ouvre sa première galerie en 1907...

Révolutions
Après Les demoiselles d'Avignon, l'art moderne ne sera plus jamais le même. Le tableau annonce ce qu'on appellera bientôt le cubisme, cette antichambre de l'abstraction qui voit Picasso et son ami Braque briser méthodiquement les objets et les êtres pour s'approprier le secret de leur vie. Mais c'est une révolution qui échappe, sur le moment, à la plupart des contemporains de Picasso. À la même époque, d'autres révolutions artistiques ou littéraires ont lieu, sans lien direct entre elles. Debussy, Ravel ou Satie bouleversent la musique, mais ignorent tout des découvertes du peintre. Proust réunit les matériaux qui lui serviront à écrire À la recherche du temps perdu. Pendant ce temps, sur les boulevards, on s'enthousiasme à propos de Feydeau, dont La puce à l'oreille triomphe au Théâtre des Variétés ; on se passionne pour les péripéties du raid automobile Pékin-Paris ; et on s'indigne que le cycliste Georget, qui dominait le Tour de France, ait été disqualifié...

Saturday, 9 September 2017

Pour 100 briques t'as plus rien ... réalisé par Édouard Molinaro



Pour cent briques, t'as plus rien… est un film comique français réalisé par Édouard Molinaro en 1982 et sorti le 12 mai 1982.

Sam et Paul partagent le même appartement. Paul est au chômage et Sam travaille comme serrurier mais il se fait licencier.

Sans le sou, les deux garçons vivent d'expédients et Sam arrive à les faire loger chez Caroline, employée dans une agence de voyage. Lorsqu'elle est fâchée et qu'elle veut les mettre dehors, Sam paye de sa personne dans des rapports sexuels éreintants… et ils restent.

Mais Sam veut trouver de l'argent et les actualités télévisées vont lui donner une idée : ils vont attaquer une banque.

Pour ne pas se faire repérer, ils vont répartir les rôles : Sam sera déjà dans la banque et se fera passer pour un client tandis que Paul viendra faire le braquage à l'aide d'armes factices. À l'heure dite, Paul entre dans la banque et prend les employés en otage. Les deux complices vont alors simuler la mort de Sam sous le feu de Paul, afin d'inciter les autorités à leur verser la rançon.

À l'extérieur, la police a bouclé le quartier tandis que dans la banque, tout le monde a bien sympathisé. C'est alors que Sam lance l'idée : et s'ils se partageaient tous la rançon ?

Un jour au Royaume-Uni réalisé par Roland Théron



Des falaises de la Manche aux landes de l'Irlande du Nord, un gros plan saisissant sur un pays en plein bouleversement, au fil d'une journée recomposée, racontée au rythme de l’activité humaine. Un regard inédit sur ce territoire que seul le tunnel sous la Manche continue d’arrimer au continent européen.

Son île principale, la Grande-Bretagne, rassemble trois nations : l’Angleterre, le pays de Galles et l’Écosse. Mais la souveraine britannique règne aussi, au-delà de la mer, sur l’Irlande du nord. Une image satellite nocturne du Royaume-Uni met en évidence la différence entre un Nord très sombre et un Sud inégalement éclairé, la plupart des lueurs étant concentrées sur le bassin de Londres et ses alentours. La géographie du pays a influencé une répartition très inégale des activités et de la population. Vu d’en haut, ce déséquilibre démographique saute aux yeux : l’Angleterre regroupe à elle seule cinq fois plus d’habitants que l’Écosse, l’Irlande du Nord et le pays de Galles réunis. Ce clivage s’accentue avec l’expansion et la renaissance des agglomérations du sud anglais.

Fragilités et fractures
L’ancienne première puissance mondiale paraît avoir trouvé aujourd'hui un nouveau souffle. Mais ce regain de puissance économique n'estompe ni les fragilités ni les fractures opposant des régions riches, dynamiques et attractives, à celles qui continuent de regretter leur glorieux passé. Mariant images aériennes spectaculaires et séquences du quotidien, enrichies d’infographies et de cartes interactives, ce captivant récit géographique porte un regard inédit sur ce territoire que seul le tunnel sous la Manche continue d’arrimer au continent européen.

Ouragan (3/3) De la tempête au chaos réalisé par John Jackson & Andy Byatt



L’Est des États-Unis, les Caraïbes et l’Amérique latine sont durement frappés par les ouragans depuis des milliers d’années. Avec les changements climatiques attendus, ces derniers seront-ils plus violents encore ? Si oui, les personnes qui vivent en bord de mer, dont le nombre ne cesse de croître, se trouveront d’autant plus menacées par ces phénomènes climatiques destructeurs. La détérioration irrémédiable des défenses naturelles le long des côtes, comme celle des récifs coralliens, les expose encore davantage. Des experts tels que Jean-Pascal van Ypersele, prix Nobel en climatologie, nous aident à savoir si nous serons prêts pour les supertempêtes du XXIe siècle.

Ouragan (2/3) La nature sous influence réalisé par John Jackson & Andy Byatt



De nombreuses espèces animales (crocodiles, flamants roses ou crevettes tropicales) ont trouvé des moyens ingénieux pour faire face à la dévastation semée par les ouragans, comme en témoigne ce documentaire qui explore les tropiques, de la canopée aux grottes souterraines en passant par les mers de corail.

Depuis des millions d’années, la nature est façonnée par les ouragans. Et les stratégies déployées par les plantes et les animaux vivant dans les zones exposées sont aussi variées que surprenantes. Ce qui semble catastrophique pour le milieu naturel peut s’avérer être une incroyable opportunité. De nombreuses espèces – crocodiles, flamants roses ou crevettes tropicales – ont trouvé des moyens ingénieux pour faire face à la dévastation semée par ces tempêtes, comme en témoigne le film, qui explore les tropiques, de la canopée aux grottes souterraines en passant par les mers de corail.

Ouragan (1/3) Prévoir l'imprévisible réalisé par John Jackson & Andy Byatt



Les scientifiques du monde entier étudient méthodiquement les ouragans pour tenter de comprendre comment une tempête peut, en quelques heures seulement, atteindre une violence démesurée. Pour mener à bien leur quête, les intrépides chasseurs d’ouragans ont recours à de nombreux équipements de pointe, comme des satellites dédiés ou des drones top secret.

Les ouragans comptent parmi les plus puissants des phénomènes naturels. Ils peuvent emporter des milliers de vies et causer des millions d’euros de pertes. Au-delà du battage médiatique, ces événements climatiques soulèvent des questions fondamentales pour la société, la nature et notre avenir. Pendant trois ans, les réalisateurs ont filmé les tempêtes les plus dévastatrices au monde. Résultat : une série époustouflante éclairée par des scientifiques de renommée mondiale qui détaillent les mécanismes et les effets de ces phénomènes meurtriers.

1. Prévoir l'imprévisible
Les scientifiques du monde entier étudient méthodiquement les ouragans pour tenter de comprendre comment une tempête peut, en quelques heures seulement, atteindre une violence démesurée. Une intensification rapide qui rend les prévisions météorologiques difficiles et dont la cause reste complexe à discerner. Pour mener à bien leur quête, les intrépides chasseurs d’ouragans ont recours à de nombreux équipements de pointe, comme des satellites dédiés ou des drones top secret. En les suivant, le film explore les mécanismes de l'ouragan et la manière dont les spécialistes tentent d’améliorer leurs prévisions.

Friday, 8 September 2017

Des Racines et des Ailes - Passion patrimoine - Au fil de l'Isère réalisé par Sandra Malfait



Les méandres de l'Isère dévalent depuis la Savoie. Avec le glaciologue Hugo Mansoux, c'est au sommet du Massif de la Vanoise que débute l'émission. Là, à plus de 2000 mètres d'altitude, un glacier donne naissance à l'Isère. Or, il a perdu les 2/3 de son volume, du fait du réchauffement climatique. Le débit de la rivière s'en trouve conséquemment affecté. Plus bas, dans le Massif de la Chartreuse, le dénivelé est utilisé afin de capter les eaux de l'Isère qui alimenteront un véritable escalier aquatique sur le domaine du château du Touvet. Au croisement du Drac et de l'Isère se trouve Grenoble. Cette ville encaissée a développé très tôt de nouvelles manières de bâtir, grâce au ciment et au béton. En aval, le spéléologue Laurent Garnier s'aventure dans la grotte de Choranche, au coeur du Vercors.

Lionel raconte Jospin (2) Pouvoirs 1988-2002 réalisé par Patrick Rotman



Deuxième partie d'un documentaire retraçant la vie et la carrière politique de Lionel Jospin, ancien premier ministre, de l'élection présidentielle de 1988 à l'échec de l'élection présidentielle de 2002. Au début du deuxième septennat de François Mitterrand, Lionel Jospin abandonne en 1988 la direction du PS et devient ministre de l'Education nationale. Il raconte les relations Mitterrand-Rocard, la première guerre du Golfe et la chute du mur de Berlin, les affrontements avec Laurent Fabius au Congrès de Rennes (1990). Il évoque avec émotion son éloignement de François Mitterrand et sa disgrâce, le passage à vide après son échec aux législatives de 1993 et sa rencontre avec Sylviane Agacinski. Il raconte la campagne présidentielle de 1995, la reconstruction de la gauche plurielle, la victoire aux législatives de 1997, sa nomination comme premier ministre, les coulisses et les chausse-trappes de la cohabitation avec Jacques Chirac. Il tire le bilan de ses cinq années à Matignon, avant de relater et analyser l'échec à l'élection présidentielle de 2002 et sa décision d'abandonner la vie politique.En guise de conclusion, il estime avoir toujours agi selon ses convictions personnelles, s'être efforcé de servir l'intérêt général et pense être respecté en tant qu'homme politique. Mené sur le ton du récit et de la confidence, l'entretien alterne avec des images d'archives des événements évoqués et des plans de Lionel Jospin au siège du PS ou sur l'île de Ré.

Lionel raconte Jospin (1) Engagements 1937-1988 réalisé par Patrick Rotman



Première partie d'un documentaire retraçant la vie et la carrière politique de Lionel Jospin, ancien premier ministre, de sa naissance en 1937 jusqu'à l'élection présidentielle de 1988. Après une brève introduction en voix off l'interview de Lionel Jospin, alterne avec des images d'archives et des images factuelles.Les sujets abordés dans le documentaire sont :- Son enfance, sa famille et son éducation.- Le rôle formateur du sport et du basket durant plusieurs dizaines d'années.- Ses études à Antony puis à l'ENA.- Sa découverte des idées de gauche.- Son militantisme au sein de l'UNEF contre la guerre d'Algérie.- Son service militaire.- Sa carrière professionnelle en tant que haut fonctionnaire spécialisé dans l'économie au ministère des Affaires étrangères.- Son engagement dans le trotskisme.- Les conséquences des événements de mai 1968 sur sa carrière professionnelle : par conviction il devient professeur dans un IUT de 1970 à 1981.- Son adhésion au PS en 1971.- Sa rencontre et son travail auprès de François Mitterrand.- Ses différentes fonctions au PS jusqu'au poste de secrétaire national en 1981.- Les rapports avec le Parti communiste entre 1974 et 1982.- L'évolution du PS.- Sa vie privée.- L'élection de François Mitterrand en 1981.- Son élection en tant que député du 18ème arrondissement de Paris en 1981, puis en Haute Garonne en 1986.- La politique social et économique de la France durant le premier septennat de François Mitterrand, rattrapée par la réalité économique et l'instauration de la politique de rigueur en 1982.- La crise politique provoquée par les manifestations pour l'école libre en 1984.- Les tensions avec Laurent Fabius pour la direction du PS au moment des législatives de 1986.- La cohabitation de 1986 avec Jacques Chirac.- La préparation de la candidature et de l'élection de François Mitterrand en 1988.- Les différends avec François Mitterrand.

Jayne Mansfield - La tragédie d'une blonde réalisé par Patrick Jeudy



Le 29 Juin 1967 Jayne Mansfield meurt tragiquement à l’âge de 34 ans dans un accident de voiture. La sublime Buick Electra Bleue conduite par son chauffeur Ronnie Harrison percute et s’enfonce sous un semi-remorque. À l’arrivée des secours, sa chevelure blonde gît sur les restes de tôles froissées.

La vie de Jayne Mansfield aura été une véritable tragédie grecque...

Avec son décolleté plantureux et son visage de baby-doll, l’actrice la plus photographiée d’Hollywood a tout fait pour devenir une étoile. Acceptant tous les compromis, passant du statut d’icône à celui d’objet, la rivale de Marylin Monroe fut tout au long de sa carrière cantonnée à des rôles caricaturaux par les réalisateurs. Pourtant Jayne est considérée aujourd’hui comme l’un des plus célèbre sex-symbol des années 50.

Tout en traçant le portrait déjanté de l’actrice, ce film propose de pénétrer l’usine à rêve d’Hollywood au travers d’un casting. Comme Jayne, en son temps, qui en a passé une multitude. Des filles seront auditionnées et tenteront d’interpréter la vie de Jayne de telle sorte qu’il nous sera difficile de faire la différence entre hier et aujourd’hui. Entre la vie de Jayne et la vie de ces filles.

Thursday, 7 September 2017

Le regard de Georges Brassens réalisé par Sandrine Dumarais



Disparu il y a plus de trente ans, Georges Brassens a laissé derrière lui de nombreux refrains, toujours présents dans la mémoire collective. Au tout début de sa carrière, avec l'un de ses premiers salaires, Georges Brassens s'offre une caméra 16 mm. Il tourne alors de nombreux films amateurs et filme ses parents, ses amis, ses amours : un univers et des êtres qui sont restés dans l'ombre de son succès et qui lui ont inspiré certaines de ses plus belles chansons. Chacun connaît Georges Brassens, le chanteur à la pipe et à la guitare, ses refrains, ses mots, sa voix... Mais qui connaît l'homme ? Les films amateurs qu'il a tournés dans les années 50 font le lien entre sa vie et son oeuvre. Pendant près de 10 ans, il assemble, annote, archive ses films. Conservés jusqu'ici par sa famille, ils témoignent d'un "entre deux" dans la vie de Georges Brassens : entre un début de reconnaissance et un succès grandissant.

Tempest Storm - La reine du burlesque réalisé par Nimisha Mukerji



Hissée au rang de star par le réalisateur Russ Meyer, la sulfureuse Tempest Storm est l’une des dernières représentantes de la pin-up américaine des années 1950. Portrait d'une effeuilleuse et actrice qui fit tourner bien des têtes.

Décrite par Hugh Hefner, le fondateur de Playboy, comme l’une des femmes les plus sexy de tous les temps et hissée au rang de star par le réalisateur Russ Meyer, spécialisé dans les films de "sexploitation", la sulfureuse Tempest Storm – de son vrai nom Annie Blanche Banks – est l’une des dernières représentantes de la pin-up américaine des années 1950. Issue d’un milieu défavorisé, mariée et mère dès l’adolescence, elle a su mettre à profit son ambition et son talent pour amorcer une longue et fastueuse carrière dans le strip-tease burlesque et le cinéma. Depuis ses débuts, on lui prête une vie amoureuse bien remplie – parmi ses nombreux amants figuraient Elvis Presley ou John F. Kennedy. Elle a par ailleurs côtoyé Jerry Lewis, Dean Martin, Nat King Cole, Sammy Davis Jr., Mickey Rooney ou encore Marilyn Monroe, dont elle fut quelque temps la voisine à Hollywood. Aujourd’hui, Tempest Storm vit seule à Las Vegas. Dans ce documentaire, l’octogénaire jette un regard rétrospectif sur sa vie mouvementée, ponctuée de scandales et de triomphes.

Wednesday, 6 September 2017

... et la musique réalisé par Michel Lam



Ce long métrage documentaire suit durant une année scolaire l’apprentissage de la musique de trois élèves de l’école primaire du Sacré-Cœur, à Sherbrooke. Revenant là où il a lui-même appris le piano et le violoncelle, le réalisateur Michel Lam montre comment l’enseignement des arts peut contribuer de manière significative à l’éducation et à l’épanouissement de l’enfant.

Tuesday, 5 September 2017

Le vrai coût de la viande pas chère - Pauvre cochon, riche affaire réalisé par Jens Niehuss



L’Allemagne est le premier producteur européen de porc bon marché. Mais à quel prix ? Enquête sur un modèle industriel grassement subventionné, responsable d’un dumping social, économique et écologique à grande échelle.

C’est la viande préférée des Allemands, premiers consommateurs en Europe. Depuis une dizaine d’années, les producteurs de porcs d’outre-Rhin jouissent de subventions massives accordées par Berlin pour accélérer l'industrialisation de leurs exploitations. Aujourd'hui, le pays, autrefois importateur, est devenu autosuffisant et inonde l’Europe à prix cassé, 90 % du porc allemand provenant d'élevages industriels. Le marché est dominé par une poignée d’entreprises qui pratiquent l’économie d’échelle grâce à l’automatisation, et entassent des dizaines de milliers de bêtes gavées d’antibiotiques dans des hangars sur caillebotis, coupés de la lumière du jour. Si cette viande est si bon marché, c’est aussi en raison du droit du travail allemand, qui permet aux grands abattoirs d'employer des ouvriers détachés venus d’Europe de l’Est et payés au rabais. Écrasés par cette concurrence, de plus en plus de bouchers traditionnels ou de petites exploitations, en Allemagne, mais aussi en Bretagne ou en Roumanie, doivent mettre la clé sous la porte.

Industrie mortifère
Alors que l’opinion publique prend conscience de la nécessité de réduire sa consommation de viande et de défendre une agriculture qui respecte l’animal, la nature et l’humain, seule une volonté politique forte peut prendre le contre-pied de ce modèle désastreux. Plébiscitée par les producteurs et les consommateurs scandinaves, la législation suédoise sur l’élevage porcin semble ainsi faire figure d’exemple à suivre. Complète et très documentée, l'édifiante enquête de Jens Niehuss dresse le bilan sans appel d’une situation peu reluisante, où seuls les grands groupes industriels semblent trouver leur compte. Sans oublier les conséquences de cette industrie mortifère sur notre santé – notamment la multiplication de germes résistants aux antibiotiques chez l'homme, ou la pollution des nappes phréatiques par les nitrates contenus dans les lisiers.

Photographes contre l'apartheid - Le Bang Bang Club réalisé par Marc Wiese




Dans les années de guerre civile qui ont mené à la fin de l’apartheid, les célèbres photographes du Bang Bang Club ont contribué à dénoncer l’horreur du régime – quitte à se détruire eux-mêmes. À travers leurs récits et ceux de leurs proches, ce film propose un portrait saisissant de ces quatre écorchés vifs, chroniqueurs d’une histoire sanglante.

Sous l’apartheid, le quotidien "The Star", qui prenait clairement position contre le régime raciste, était le plus puissant organe de presse d’Afrique du Sud. Dans les années 1990, il employait une équipe de photojournalistes dont les clichés spectaculaires ont fait le tour du monde, et hantent aujourd’hui encore l’inconscient collectif. Ken Oosterbroek, Greg Marinovich, Kevin Carter et João Silva formaient le "Bang Bang Club", qui couvrit les événements depuis la libération de Nelson Mandela jusqu’aux élections de 1994. Quatre années durant lesquelles vingt mille personnes furent tuées dans des combats rapprochés entre partisans de l’ANC et de l’Inkatha, le parti adverse. Persuadés de la nécessité de rendre compte de ces assassinats, mus par l’ivresse du danger, ces "voyous" de la photographie ont été jusqu’à accompagner les auteurs des massacres pour documenter leurs crimes. Si ces expériences sont profondément traumatiques, elles suscitent également des controverses d’ordre éthique : face à la mort d’autrui, comment rester simple spectateur ? Kevin Carter en a fait les frais : sa célèbre image couronnée du prix Pulitzer – un enfant soudanais épuisé, guetté par un vautour – essuya un flot de critiques. Hanté par les horreurs dont il fut témoin et par la mort de Ken Oosterbroek, tué dans un échange de tirs, il se suicide l’année suivante. Quant à João Silva, il a perdu ses deux jambes en 2010 après avoir sauté sur une mine en Afghanistan, l’appareil à la main. À travers leurs récits et ceux de leurs proches, ce film propose un portrait saisissant de ces quatre écorchés vifs, chroniqueurs d’une histoire sanglante.

Libye, l’impossible État-nation ? réalisé par Anne Poiret




Mouammar Kadhafi a régné durant quarante-deux ans sur le peuple libyen. Depuis son assassinat en 2011, le pays connait une grande instabilité politique et a sombré peu à peu dans le chaos. Un documentaire riche en témoignages qui décrypte l’histoire complexe d’un pays en pleine crise.

De son coup d'État, en 1969, à son assassinat en 2011, le colonel Mouammar Kadhafi a régné sans partage sur la Libye. Aux yeux de son peuple et du reste du monde, il a incarné à lui seul l'identité libyenne, la nation et l'État. Les printemps arabes et les puissances étrangères, pays du Golfe et Otan en tête, ont emporté son régime en huit mois de guerre. À sa mort, le pays a sombré peu à peu dans le chaos. Aujourd'hui, deux parlements et deux gouvernements se disputent la légitimité du nouvel État, par combats de milices et de militaires interposés, au gré d'alliances qui ne cessent de changer.

"L'État des masses"
Ce documentaire fouillé, qui donne la parole à toutes les parties en présence, ainsi qu'à des spécialistes de la Libye, permet de décrypter ce présent incertain à la lumière de l'histoire récente, dans un pays qui, depuis sa création en 1951 sous l'égide de l'ONU, n'a jamais réellement existé en tant qu'État-nation, en partie à cause de son fonctionnement tribal. Sous la monarchie constitutionnelle du roi Idris, puis sous les quarante-deux ans du règne de Kadhafi, le clientélisme en faveur des tribus a toujours prévalu. Le panarabisme puis le panafricanisme, dont le "Guide de la Révolution" se voulait le héraut, pour peser face à l'Occident, ont échoué, comme le terrorisme international qu'il a longtemps abrité. Enfin, l'islamisme et le djihadisme, nouveaux ferments de division apparus au début des années 1990, que la Jamahiriya ("État des masses") avait tenté férocement d'éradiquer, sont plus implantés que jamais. Une histoire complexe qu'Anne Poiret et ses nombreux interlocuteurs résument avec fluidité, montrant combien la crise actuelle y trouve ses origines et ses enjeux.

Nelson Mandela et moi réalisé par Khalo Matabane


suite


Quel héritage laisse derrière lui Nelson Mandela, passé de la lutte armée à une politique du pardon et de la réconciliation ? Un admirateur de la première heure interroge ces contradictions, dans un pays toujours rongé par les inégalités.

À sa mort en décembre 2013, Nelson Mandela a été unanimement salué pour la lutte qu’il a menée contre l’apartheid, depuis ses années de combat au sein de l’ANC jusqu’à sa libération triomphale en 1990 après vingt-sept ans de prison, puis son élection en 1994 à la présidence de la République après une difficile transition démocratique. Pourtant, son parcours ne cesse d’intriguer : à sa libération, où est passée la colère de Madiba ? Sa propension à pardonner aux acteurs de l’apartheid aurait-elle fait plus de mal que de bien à son pays ?

Tour à tour fasciné, intrigué et déçu par une figure de révolté devenu icône, le documentariste sud-africain Khalo Matabane réalise un film en forme de lettre adressée à "Tata Mandela", en convoquant ses souvenirs. Il donne également la parole aux observateurs et acteurs de l’histoire : le juge Albie Sachs, le Nigérian prix Nobel de littérature Wole Soyinka, de nombreux militants contre l’apartheid et pour les droits humains, mais aussi des figures politiques étrangères, comme Colin Powell ou le dalaï-lama. Quel héritage laisse derrière lui Madiba, figure symbolique d’une lutte collective qu’il a lui-même fini par dépasser ? Au prétexte que Mandela a "libéré" son peuple, le combat pour l’égalité politique et contre la pauvreté risque hélas d’être mis de côté. Pour le peuple sud-africain, comment accepter la réconciliation qu’il prônait alors que les bourreaux n’ont aucun remords et qu’aujourd’hui encore les inégalités entre Blancs et Noirs restent prégnantes ?

L’Arabie saoudite - Une puissance pétrolière en crise réalisé par Michael Richter



État clé du Golfe, l’Arabie saoudite subit aujourd’hui de plein fouet les conséquences de la chute du cours du pétrole. Enquête sur un royaume au bord de l’implosion.

L’Arabie saoudite n’est pas à une contradiction près. Partenaire de l’Occident, ce royaume quasi théocratique exporte un islam fondamentaliste tout en se posant en ennemi de l’État islamique. Si cette monarchie a longtemps été considérée comme un îlot de stabilité dans une région en crise, l’Iran, son principal concurrent au Moyen-Orient et son ennemi dans la guerre par procuration que se livrent les deux pays au Yémen, ne cesse de gagner du terrain. Parallèlement, les cours du pétrole s’effondrent, et pour la première fois, l’Arabie saoudite s'est vue contrainte de lancer un emprunt auprès d’investisseurs internationaux. Après l’accession de Salmane Ben Abdelaziz Al-Saoud au trône en 2015, la famille royale parviendra-t-elle à se maintenir au pouvoir ou ce pays dans la tourmente imploser-t-il – avec des conséquences imprévisibles pour la région, mais aussi pour l’Europe ?

Monday, 4 September 2017

Le paradis des milliardaires réalisé par Kari Lia



Necker Island, une île paradisiaque dans la mer des Caraïbes, est la destination de vacances la plus huppée du monde et prisée des célébrités.

Sunday, 3 September 2017

With a veldt between them dirigé par Wim Mertens



Live at Ancienne Belgique, Brussels 25.09.2015 From the album Charaktersketch, performed by the Wim Mertens Ensemble.

Apostrophe - Le bien et le mal réalisé François Chatel



Alain Danielou, spécialiste du brahmanisme, expose sa vision du bien et du mal, en opposition avec les conceptions occidentales.

Jacques Le Goff, historien médiéviste, grande figure des sciences historiques françaises, est venu présenter son livre "La naissance du Purgatoire".

George Steiner, spécialiste de littérature, a évidemment parlé de son livre sur Hitler. Il a aussi parlé du cynisme des gens de notre monde, de la destruction des peuples dits primitifs, de la destruction de la planète, et il a aussi parlé du sionisme.

Anthony Burgess, roamancier, auteur de "L'orange mécanique".

Un plateau exceptionnel pour un débat tel qu'on n'en voit plus de nos jours sur le petit écran.

Dormir pour survivre réalisé par Alvaro Mendoza



L'aptitude au «sommeil hyper profond» rend capable de prouesses ; les êtres vivants qui activent ce «mode» peuvent hiberner pendant de longs mois.

Belmondo, le magnifique réalisé par Bruno Sevaistre


suite


Ce documentaire riche en archives inédites retrace la vie et la carrière prolifique de Bébel, champion de la décontraction et acteur immensément populaire.

Révélé dans "À bout de souffle" de Jean-Luc Godard, Bébel a vite fait le grand écart entre cinéma d'auteur et œuvres populaires. Dès ses débuts, il n'aime pas être catalogué et recherche avant tout une liberté de ton et de mouvement. Riche en archives inédites, ce film révèle un Belmondo, exubérant et blagueur sur les tournages. Contrairement à son rival Alain Delon, qui aime se concentrer avant chaque prise et qu'il affrontera dans "Borsalino", en champion de la décontraction, il s'épanouit dans une ambiance amicale et potache. Ancien boxeur et sportif dans l'âme, il refuse de se faire doubler pour les cascades, ce qui l'amènera aux plus folles acrobaties. Peu à peu, un Belmondo bondissant, intrépide et gouailleur inventé par Philippe de Broca, va prendre le dessus. L’acteur va frayer avec le commercial, au point de faire de son nom un logo. Il reviendra, sur le tard, au théâtre, dans "Kean", qui lui vaudra une émouvante consécration. À travers des archives d'interviews, de tournages et des extraits de films, ce documentaire retrace la vie et la carrière prolifique d'un charmeur aussi insolent qu'attendrissant, devenu en un demi-siècle, l'acteur préféré des Français.

Saturday, 2 September 2017

SLC Salut les copains Épisode 4 : Les années variété réalisé par Pascal Forneri


suite


Le magazine avait embrassé l'invasion du rock anglais, résisté à l'essoufflement des yéyés et même à Mai 68. Au début des années 70, «Salut les Copains» a adopté et finalement absorbé l'arrivée d'une nouvelle génération de vedettes de la variété française, dont les chanteurs de charme comme Mike Brant. Mais la concurrence devient de plus en plus rude. En 1972, les garçons se sont détournés de «Salut les Copains». Nombreux sont ceux qui lisent désormais la presse rock, «Rock & Folk» et «Best» en tête. Les adolescentes, elles, continuent de rêver en feuilletant les photos sur papier glacé que leur propose chaque mois «Salut les Copains».

SLC Salut les copains Épisode 3 : Les années liberté réalisé par Pascal Forneri


suite


1968 est l'année de tous les dangers. L'état de grâce de « Salut les copains », qui avait vu l'émission résister à la déferlante rock anglo-saxonne, ne se remettra peut-être pas de ce nouveau coup dur. Dès le début de l'année, la concurrence du président Rosko sur RTL fait de l'ombre à SLC. Puis, au début du printemps, suite à des désaccords avec la station de radio Europe 1, Daniel Filipacchi jette l'éponge. Pendant quelques mois, l'émission est remplacée par « Super SLC » présenté par Hubert. Du côté de la presse écrite, si les jeunes filles continuent à lire le magazine et « Mademoiselle âge tendre », les garçons ont plutôt tendance à se tourner vers « Rock & Folk ».

Tchétchénie, une guerre sans traces réalisé par Manon Loizeau



Vingt ans après la première guerre de Tchétchénie, Manon Loizeau explore un pays terrorisé, dont le président Kadyrov et ses milices veulent éradiquer jusqu’à la mémoire. Un témoignage exceptionnel, porté par de fragiles voix dissidentes.

Manon Loizeau, alors correspondante à Moscou, a découvert la Tchétchénie en 1995, lors de la guerre déclenchée par Boris Eltsine contre ce petit pays du Caucase pour le punir d’avoir proclamé l’indépendance. En 1999, c’est Poutine qui, au prétexte de lutter contre le terrorisme, lançait ses blindés et ses bombes contre les Tchétchènes, ciblant combattants et civils avec une égale férocité. Vingt ans et quelque 150 000 morts plus tard, la réalisatrice retrouve un pays « pacifié » par la terreur qu’inspirent désormais les milices tchétchènes, et non plus l’armée russe. Inféodé à Moscou, le régime du président Ramzan Kadyrov s’emploie méthodiquement à éradiquer la mémoire de la guerre comme l’histoire du pays, et impose un culte de la personnalité digne de l’ère stalinienne.

Disparitions
Généreusement financé par la Russie, le jeune Ramzan Kadyrov (38 ans) a aussi spectaculairement reconstruit son pays ravagé par la guerre. Grozny, capitale rasée par les bombes il y a dix ans, a pris des allures de Dubaï, avec néons, centres commerciaux et mosquées rutilantes. Ses avenues neuves portent les noms des principaux bourreaux de la population, Poutine en tête. Mais chaque jour, des gens continuent de disparaître, victimes du pouvoir absolu d’un gouvernement qui s’arroge ouvertement le droit de torturer et de tuer. De rares voix dissidentes prennent pourtant le risque de dénoncer cette terreur d’État. Dans ce « tunnel sans lumière » décrit par Madina, présidente du Comité des mères de Tchétchénie, Manon Loizeau a pu aller à leur rencontre en se cachant et en rusant, et même suivre le procès d’un politicien respecté, Rouslan Koutaiev, accusé sans aucune vraisemblance de détention d’héroïne et jugé par un tribunal aux ordres. En réalité, sa « faute » – sanctionnée par quatre années de prison – avait consisté à braver l’interdiction de commémorer le 70e anniversaire de la déportation des Tchétchènes par Staline. Un témoignage poignant, exceptionnel, sur la tragédie d’un peuple que le monde a oublié.

Friday, 1 September 2017

Révolution VHS réalisé par Dimitri Kourtchine



Dans les années 1980, la VHS a soufflé un vent de liberté des États-Unis à l'URSS. L'étonnante histoire, semée de grain (de folie), de la désormais cultissime petite boîte noire.

Le dernier fabricant de magnétoscopes a stoppé sa production en 2016. Mais la VHS fait de la résistance. Recréés grâce à des applis, le grain, les stries, l’usure de la bande – tout ce qui faisait pester les cinéphiles il y a quinze ans – donnent aujourd'hui un cachet nostalgique aux images. La "K7" fait vibrer la corde sensible d'une génération grandie avec elle. Mais si elle connaît un revival, c'est aussi parce qu'elle a révolutionné nos vies. Dès la fin des années 1980, elle libère les particuliers de la dictature du programme TV, provoquant l'ire des studios et des chaînes qui voient diminuer les revenus du cinéma et de la pub. Seconde révolution : grâce à l'essor conjugué de la VHS, du caméscope et des vidéoclubs, on peut produire des films à petit budget que le public visionnera à l'abri des regards. Le porno dopera donc la croissance de la cassette, qui fera elle-même exploser le cinéma gore. Pour le pire et le meilleur, la VHS repousse les limites de la bienséance, et façonne l'imaginaire de hordes d'ados, gavés de films d'horreur et de kitsch.

Jeu télévisé canin
En respectant les codes visuels du support, rembobinage compris, ce documentaire conte avec brio la révolution artistique, sociale et économique fomentée par la petite boîte noire, qui ira jusqu'à faire souffler un vent de liberté (et de capitalisme) sur le bloc communiste. Nourri d'interviews de compulsifs et sympathiques pionniers de la vidéo, ce film plonge aussi dans la délirante culture visuelle générée par ce média, exemples improbables à l'appui (jeu télévisé canin, manuel de séduction, cours d'aérobic avec bébé au bras…).

Mustang, le royaume des peintres paysans réalisé par Corinne Glowacki



Le royaume du Mustang offre un décor à couper le souffle : des canyons rouges et des cités troglodytiques en plein désert d’altitude, avec en toile de fond les sommets du Toit du monde. Depuis un millénaire vit ici un peuple de paysans-commerçants. Longtemps interdit aux étrangers en raison de la proximité du Tibet chinois, ce royaume cachait des trésors, découverts il y a seulement dix ans. Luigi Fieni, peintre italien d’art sacré de grande renommée, a alors été chargé de restaurer les peintures des temples de la capitale, Lo Manthang. Devant l’ampleur de la tâche, il a l’idée d’enseigner son savoir-faire. De ces simples fermiers, il va faire des artistes.

Le 25 avril dernier, un séisme a frappé le Mustang comme l’ensemble du Népal. Cette région a subi des dégâts importants. A l’heure où nous bouclions l’hebdomadaire 22, il n’y avait pas eu de victimes dans la ville de Lo Manthang. Luigi Fieni, qui était sur place, est sain et sauf.

Des trains pas comme les autres - Russie, de Moscou au lac Baikal (2/2) réalisé pas Nicolas Boero



Voyage itinérant en train, à la découverte de la Russie. Première étape à Moscou, la capitale, célèbre pour sa Place Rouge et le Kremlin. Mais aussi pour son métro aux décors fastueux construit en 1935 par Staline à la gloire du peuple. Philippe Gougler part ensuite à la découverte du fameux Transsibérien, ligne de chemin de fer mondialement connue. Longue de 10 000 kilomètres, elle emmène le globe-trotter au Lac Baïkal, joyau de la Sibérie. En chemin, il en profitera pour découvrir un train médical arpentant les forêts et la steppe, dans les villages les plus reculés.

Sous les étoiles - Les nuits polaires de Scandinavie réalisé par Johannes Backes



Cinq astrophotographes nous invitent à lever les yeux vers la splendeur des cieux nocturnes. Dans ce volet : le photographe allemand Bernd Pröschold quitte la région de Cologne pour atteindre l’extrême nord du Danemark, où se trouve la plus grande dune mobile d’Europe : Rabjerg Mile.

Passionné d’astronomie depuis l'enfance, le photographe allemand Bernd Pröschold quitte la région de Cologne pour atteindre l’extrême nord du Danemark, où se trouve la plus grande dune mobile d’Europe : Rabjerg Mile. En passant par Solen, Roros, Hessdalen et Fosen, il traverse ensuite la Norvège jusqu’au cercle polaire. Dans ces contrées éloignées de toute forme de civilisation, les paysages nocturnes se révèlent d'une impressionnante beauté. L’astrophotographe parvient ainsi à capturer de magnifiques clichés panoramiques d’aurores boréales et de cieux étoilés.

Sous les étoiles - Les aurores boréales du Canada réalisé par Rohan Fernando



Cinq astrophotographes nous invitent à lever les yeux vers la splendeur des cieux nocturnes. Dernier épisode. Dans ce volet, le Japonais Yuichi Takasaka souhaite réaliser un rêve d’enfant : parvenir à photographier une aurore boréale au-dessus de l’océan Arctique.

Après avoir sillonné le monde, le Japonais Yuichi Takasaka souhaite réaliser un rêve d’enfant : parvenir à photographier une aurore boréale au-dessus de l’océan Arctique. Après une escale à Vancouver pour acquérir du matériel adapté aux températures extrêmes, il met le cap sur le nord-ouest du Canada. À Whitehorse, dans le Yukon, l’astrophotographe loue un camping-car et prend la route direction la mer de Beaufort. Yuichi Takasaka profite de ce trajet de 1 400 kilomètres pour capturer un maximum d’images. Mais les conditions météorologiques sont très difficiles : de nuit, l’artiste est souvent contraint d’attendre que le thermomètre descende jusqu’à - 40 °C pour que les nuages se dissipent.

Sous les étoiles - La Voie lactée vue d’Australie réalisé par Christian Schidlowski



Des astrophotographes nous invitent à lever les yeux vers la splendeur des cieux nocturnes... Originaire de Perth, le photographe John Goldsmith, grand connaisseur du ciel de l'hémisphère Sud, commence son périple à Lake Ballard, un lac salé situé en Australie occidentale, avant de rejoindre un autre chasseur d’images, Scott Murray...

Originaire de Perth, le photographe John Goldsmith, grand connaisseur du ciel de l'hémisphère Sud, commence son périple à Lake Ballard, un lac salé situé en Australie occidentale, avant de rejoindre un autre chasseur d’images, Scott Murray. Les deux hommes souhaitent se rendre au Wolfe Creek Crater, l’un des plus grands cratères météoritiques au monde, pour y photographier des étoiles filantes.

Sous les étoiles - Éclipse solaire en Indonésie réalisé par Sebastian Kentner & Johannes Backes



Cinq astrophotographes nous invitent à lever les yeux vers la splendeur des cieux nocturnes. Dans ce volet, la journaliste française Pascale Demy et l’astronome et photographe allemand Gernot Meiser chassent ensemble les éclipses. Ils jettent leur dévolu sur une île des Moluques, en Indonésie...

Depuis des décennies, la journaliste française Pascale Demy et l’astronome et photographe allemand Gernot Meiser chassent ensemble les éclipses. Colombie, Afrique et Sibérie comptent parmi les destinations que le duo a explorées pour rapporter de spectaculaires clichés de ce phénomène naturel. Ils se rendent cette fois en Indonésie pour assister à une éclipse solaire totale. Après plusieurs semaines à arpenter l’archipel à la recherche du meilleur poste d’observation, Gernot Meiser et Pascale Demy jettent leur dévolu sur une île des Moluques, où la population locale retient son souffle pendant qu’ils photographient la brève disparition du soleil.

Sous les étoiles - Chili : aux portes de l’univers réalisé par Hannah Leonie Prinzle



Cinq astrophotographes nous invitent à lever les yeux vers la splendeur des cieux nocturnes. Dans ce volet : avec le photographe, journaliste scientifique et astronome amateur Iranien Babak Amin Tafreshi nous explorons le désert d’Atacama, au nord du Chili.

Photographe, journaliste scientifique et astronome amateur, l’Iranien Babak Amin Tafreshi a reçu en 2009 le Lennart Nilsson Award, prix international le plus prestigieux en matière de photographie scientifique. Nous explorons en sa compagnie le désert d’Atacama, au nord du Chili. Cette région, parmi les plus arides de la planète, constitue un endroit privilégié pour admirer le ciel de l’hémisphère Sud. Babak Amin Tafreshi s’intéresse également aux nombreux pétroglyphes qui décorent les rochers de la zone. Au centre du pays, l’astrophotographe visite ensuite la vallée de l’Elqui, prisée des chasseurs d’étoiles grâce à ses deux observatoires.